Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
27 juin 2012 3 27 /06 /juin /2012 12:29

Pour mettre l'accent sur "la spécificité" de la Vème République comme les programmes l'exigent, l'étude de la constitution et de son contenu est indispensable. La notion de constitution est d'ailleurs une notion clé dont le sens doit être totalement maîtrisé par les élèves.

J'avoue que l'étude de cette constitution paraît souvent fastidieuse pour les élèves. Pour essayer de la rendre plus intéressante, j'ai décidé de faire un jeu de rôles : 

 

- les élèves sont répartis par équipes de 5 : un président, un premier ministre, un président du sénat et un président de l'assemblée nationale et un maître du jeu qui comptabilise les points et relance le jeu. 

 

- Les élèves qui jouent le président de la République, le premier ministre, le président du sénat et le président de l'assemblée nationale ont dans les mains des "cartes pouvoir"  sur ce modèle :

 

Constitution 1

Constitution2.jpg

Constitution3.jpg

Constitution4.jpg

 

Les élèves prennent connaissance de leurs "pouvoirs".

Pour démarrer le jeu, le maître du jeu dispose sur la table une carte "action" comme celle-ci :

Constitution5

 

Le maître du jeu avait d'autres cartes actions dans les mains.

 

A chaque fois qu'il disposait une carte, les autres acteurs devaient disposer les cartes qui correspondaient à l'action proposée. Le maître du jeu devait veiller à ce que les cartes disposées soient valables puis comptabilisaient les points dans ce tableau : 

 

Constitution6.jpg

A la fin du travail, je demande qui l'a emporté dans chaque équipe.

 

Les élèves complètent ce tableau à partir des cartes qu'ils avaient (soit ils le complètent en groupes, soit individuellement, soit en classe entière, en dialogué) :

 

Constitution7.jpg

Bilan :

 

Les élèves m'ont dit qu'ils avaient beaucoup apprécié cette séance et je me suis rendue compte dans leur évaluation qu'ils avaient bien retenu les pouvoirs de chaque acteur selon la constitution.

Néanmoins, les cartes de "pouvoir" étaient parfois complexes à comprendre pour eux.

Repost 0
cours-histoire-geographie-education-civique - dans 1ère STI2D
commenter cet article
27 juin 2012 3 27 /06 /juin /2012 11:42

Pour la partie qui concerne la France contemporaine en histoire et en éducation civique, j'ai choisi ce sujet d'étude.

 

En effet, cette partie se prête particulièrement bien, à mon sens, à la définition des concepts d'histoire et de mémoire, deux notions que les élèves doivent assimiler selon les programmes.

 

Avant de commencer l'étude du personnage (ses actions, ses idées et les critiques qu'elles ont suscitées), j'ai souhaité que les élèves comprennent que l'héritage de cet homme est difficile à établir tant le mythe se confond à la réalité.

 

Après avoir interrogé les élèves sur ce qu'ils connaissaient de l'homme (immédiatement, surgit l'image du résistant, de l'homme du 18 juin), j'ai posé la problématique suivante :

Quelle distinction faire entre ce qui relève du mythe et de la réalité d'un personnage, entre l'histoiré réelle du général de Gaulle et sa mémoire ?

 

A posteriori, je me rends compte qu'il aurait sûrement été plus simple pour les élèves si ce travail avait conclu le sujet d'étude (ils auraient ainsi maîtrisé sa biographie). 

 

Quoi qu'il en soit, il s'agissait pour les élèves de relever des actions menées aujourd'hui pour retracer l'histoire de De Gaulle et les actions qui au contraire célèbrent la mémoire de l'homme (le travail sur l'architecture était plus complexe mais se justifiaient par le fait que j'avais des élèves spécialisés dans l'architecture et la construction).

 

L'objectif méthodologique était d'obliger les élèves à utiliser les hyperliens du site de la fondation Charles De Gaulle (en partant du constat d'André Tricot selon lequel les élèves les utilisent peu et ont davantage recours au moteur de recherches => voir ici) .

 

A la fin du travail, les élèves doivent classer les expressions qui se rapportent à l'histoire et celles qui relèvent de la mémoire (ces expressions ont été élaborées à partir du livre de Henry Rousso, La Hantise du passé)

A partir du classement des expressions, les élèves devaient les reformuler sous la forme de phrases qui leur serviraient de définitions) : cette phase a été plus compliquée pour eux (il faudrait sûrement limiter le nombre d'expressions).

 

Voilà la fiche d'activité qu'ils ont complétée en salle informatique :

 

Fiche-DG.jpgFiche-DG2.jpg

Repost 0
cours-histoire-geographie-education-civique - dans 1ère STI2D
commenter cet article
14 février 2012 2 14 /02 /février /2012 18:37

 

Il ne s'agit pas d'apporter une contribution pour la rédaction du cours (plusieurs collègues en ont mis en ligne) mais plutôt de proposer des activités à faire réaliser durant les cours par les élèves. En effet, les manuels des élèves (en particulier celui choisi dans mon lycée, le hachette) ne proposent pas beaucoup d'activités sur le sujet

 

J'ai décidé d'intercaler le sujet d'étude (Shanghai) avec le cours afin d'uiliser l'analyse de Shanghai comme étude de cas (qui permettait de servir de point de départ avant de généraliser les faits observés au reste de la Chine et de les contextualiser) ou bien comme illustration des transformations qui ont cours ailleurs en Chine. Cette approche a permis de concrétiser le cours pour les élèves.

 

Voici le plan adopté (chaque sous-partie est traitée en une heure) :

 

 

 

Problématique générale : Comment la Chine est-elle devenu un pays moderne, bien intégré au processus de mondialisation alors qu'elle était soumise aux intrusions étrangères au début du siècle ?

Comment un vaste pays, soumis à l'intrusion étrangère et aux divisions internes, puis devenu un État communiste, a-t-il réussi, en un siècle, à s'imposer comme la deuxième puissance économique mondiale ?

   

I. 1911-1949 : Sous la République nationaliste, une Chine dominée, en proie aux troubles

 

A. Shanghai, le « Paris de l'Orient »

 

B. Les années troubles de la République nationaliste en Chine

 

 

II. 1946-1976 : La République populaire de Chine sous Mao

 

A. La Chine de Mao

 

B. Le déclin de Shanghai

 

  III. A partir de 1978 : l'ouverture au monde fait de la Chine la 2ème puissance économique mondiale

 

A. Shanghai, une métropole au cœur de la mondialisation

 

 

B. La politique de « réformes et d'ouverture » et ses lieux

 

 

C. La Chine devient une grande puissance mondiale

 

  IV. Les défis actuels

 

A. Les défis auxquels le pays doit faire face.

 

B. Des aménagements réalisés pour relever les défis

 

 

En reprenant le plan, j'introduis les activités correspondant à chaque partie, lorsqu'elles ont fonctionné

 

  I. 1911-1949 : Sous la République nationaliste, une Chine dominée, toujours en proie aux troubles


A. Shanghai, le « Paris de l'Orient »

 

Savoirs :impérialisme, les formes de la domination occidentale et la domination japonaise

Savoir-faire :confronter une bande-dessinée et une vidéo pour extraire des informations et les classer

Documents : plan de l'expansion de la ville, extrait du Lotus bleu, extrait d'un documentaire d'Arte Shanghai dans les années folles

Problématique :Pourquoi Shanghai était-elle surnommée « Le Paris de l'Orient » ?

 

Des extraits de la bande-dessinée le Lotus bleu ont été sélectionnés. Les élèves doivent les lire (si possible à la maison) et compléter la première colonne d'un tableau sur ce modèle. La seconde colonne est complétée à l'aide d'extrait du documentaire, d'un plan de Shanghai, de photographies...

 

 

 

Façon dont Hergé représente...

Regards donnés par d'autres documents sur...

1. Les paysages de Shanghai

Insister sur la coexistance de quartiers chinois tradictionnels et d'un décor occidental Plan de Shanghai pour mettre en évidence la présence des occidentaux dans les concessions

2. Les Occidentaux

Montrer le côté suffisant des Occidentaux, leur arrogance
Un extrait du documentaire Shanghai dans les années folles souligne le mépris ou du moins l'indifférence des Occidentaux pour les Chinois
3. Les Chinois et leurs relations avec les Occidentaux
Il s'agit de montrer que les Chinois sont soit soumis, soit plein d'admiration pour les Occidentaux La figure de Du Yuesheng peut permettre de nuancer cette vision (on peut raconter son parcours ou bien passer un extrait du documentaire d'arte) 
4. Les activités de Shanghai

Le commerce et les échanges sont suggérés par la présence du port

Les fumeries d'opium

Un extrait du documentaire évoque le fléau de l'opium et un autre document peut être apporté pour ajouter l'activité bancaire et financière
5. Les Japonais

La vision des Japonais est stéréotypée (les Japonais sont toujours représentés sous les mêmes traits) et négative (ce sont soit des militaires stupides et violents, soit des trafiquants d'opium)

L'invasion japonaise peut être évoquée à l'aide du documentaire, de cartes ou de photographies

 

 

B. Les années troubles de la République nationaliste en Chine

 

Savoirs :biographie de Mao, l'émergence du nationalisme et du communisme, la guerre civile entre les nationalistes de Tchang Kai Chek et les communistes

Savoir-faire :utiliser de manière critique des sites

Documents : sites sur la biographie de Mao, recensés sur jog the web http://www.jogtheweb.com/run/tHhjyHo1l8SH/La-biographie-de-Mao

Problématique :Dans quel contexte politique Shanghai est-elle devenue le « Paris de l'Orient » ?

 

 

Pour étudier les années troubles de la République nationaliste, les élèves doivent compléter une biographie de Mao. Mais ils doivent préalablement s'interroger sur les sites qu'ils consultent afin de comprendre que l'héritage de ce personnage est toujours très controversé (cela permet d'anticiper la partie suivante et d'inciter les élèves à s'interroger sur cette controverse)

 

Fiche-mao.jpg

 

   

II. 1946-1976 : La République populaire de Chine sous Mao

 

A. La Chine de Mao

 

Savoirs :le totalitarisme chinois et ses caractéristiques (culte de la personnalité, propagande), communisme, maoïsme

Savoir-faire :décrire et analyser une affiche de propagande.

Documents : affiche de propagande chinoise

Problématique :Quelles sont les caractéristiques de la République populaire de Chine

 

Les élèves doivent étudier l'affiche de propagande proposée par le manuel magnard.

Pour réinvestir cette analyse et le cours, les élèves doivent étudier une affiche (prélevée sur un site très riche disponible en cliquant ici) et la présenter à l'oral au début du cours suivant.

 

 

B. Le déclin de Shanghai

 

Savoirs :la situation de Shanghai pendant l'ère de Mao, ce qu'est le hukou

Savoir-faire :analyser un texte et l'expliquer à l'aide du cours

Documents : texte de Marie-Claire Bergère sur la situation de Shanghai de 1949 à 1976

Problématique : Quelles sont les répercussions de l'arrivée au pouvoir de Mao à Shanghai ?

 

L'activité qui correspond à cette partie, construite à partir d'un texte de Marie-Claire Bergère publié sur le site Cairn.info n'a pas fonctionné : le texte était trop complexe pour les élèves. Je suis ouverte à des propositions d'activités ou de documents sur ce sujet.  

 

III. A partir de 1978 : l'ouverture au monde fait de la Chine la 2ème puissance économique mondiale

 

A. Shanghai, une métropole au cœur de la mondialisation

 

Savoirs :littoralisation, zone économique spéciale, façade maritime, plate-forme multimodale, terre-pleins, hub, axes de communication. Comprendre les raisons pour lesquelles Shanghai est devenue un lieu clé de la mondialisation

Savoir-faire :compléter un tableau la légende d'un schéma

Documents : reportage sur l'exposition universelle, documentaire thalassa disponible sur you tube 

 

Accroche : Extrait d'un journal tv sur l'exposition universelle. Rappel de ce qu'est l'expo universelle, de ses objectifs, des intentions de la ville organisatrice.

 

Problématique :Dans quelle mesure Shanghai est-elle devenue une métropole bien intégrée dans le processus de mondialisation ? Comment expliquer que Shanghai soit bien intégrée dans le processus de mondialisation ?

 

L'importance de Shanghai est évoquée à travers la modernité de son port. La fiche d'activité reprend l'activité proposée par le cndp (une fiche présentant le documentaire est toujours disponible en ligne) et est réalisée à partir de la vidéo publiée sur you tube.

 

Fiche-port.jpg

 

 

 

 

B. La politique de « réformes et d'ouverture » et ses lieux

 

Savoirs :la politique de réforme en Chine, les mesures prises par Deng Xiapping pour ouvrir le pays aux capitaux étrangers et à la concurrence internationale, le maintien d'un régime autoritaire.

Savoir-faire :analyser une œuvre d'art et la mettre en relation avec d'autres œuvres d'art

Documents : oeuvres de Wang Guangyi, Great Criticism (plusieurs sont disponibles en cliquant ici

Problématique :Quels changements politiques expliquent le dynamisme de Shanghai ?

 

Il s'agit de comprendre dans cette partie les changements qui se sont produits à Shanghai : alors qu'elle entre dans un "monde de ténèbres" avec l'arrivée de Mao, elle est l'une des métropoles les plus puissantes et les plus prometteuses en ce début de XXIème siècle.

 

Un travail de groupe est organisé autour de l'oeuvre de Wang Guangyi, Great Criticism :

Au sein d'un groupe de 4, chacun obtient un tableau appartenant à la série Great Criticism. Il s'agit de le décrire individuellement puis de comparer les différents tableaux : les élèves doivent noter leurs points communs, en trouver la signification et essayer de comprendre le message de l'auteur.

 

Ils doivent arriver à l'idée de l'apparition d'une société de consommation, acceptée par le pouvoir communiste, la publicité remplaçant, d'une certaine manière, la propagande de la période maoïste.L'ouverture aux enseignes étrangères n'a pas fait disparaître les méthodes de l'ancien temps et l'autoritarisme.

 

A l'aide d'une carte projetée, je suis revenue à l'oral sur les différentes phases de la période de réformes et d'ouverture.

 

 

C. La Chine devient la deuxième puissance mondiale

 

Savoirs :géopolitique, puissance, aire de puissance

Savoir-faire :réaliser un croquis, chercher des figurés à partir d'une légende

Documents : fonds de croquis + légende

Problématique :Dans quelle mesure la Chine est-elle une grande puissance ?

 

Les élèves doivent trouver les figurés de la légende et les placer sur la carte à l'aide de leur manuel.

Rétrospectivement, la légende est trop complète et mériterait sûrement d'être simplifiée mais les élèves sont parvenus à trouver la définition des trois mots clés prescrits dans les programmes.

 

Fiche-croquis-chine.jpg

 

Pour que les élèves s'approprient davantage les idées, ils seraient peut-être préférable de faire transformer un croquis déjà réalisé par les manuels en un schéma.

   

IVLes défis actuels

 

A. Les défis auxquels le pays doit faire face.

 

Savoirs : les défis que la Chine doit relever dans l'avenir (corruption, dégradation de l'environnement, inégalités sociales, exode rural, les besoins croissants en matières premières)

Savoir-faire : analyser un paysage, utiliser des hyperliens, prélever et classer des informations sur un site internet

Documents : le webdocumentaire de Samuel Bollendorff, Voyage au bout du charbon .

Problématique : Quels sont les défis qui se présentent à la Chine aujourd'hui ?


Je rêvais d'utiliser ce magnifique webdocumentaire avec mes élèves et c'est chose faite : les élèves ont visiblement apprécié le support même si la fiche d'activité peut être améliorée pour qu'ils s'approprient davantage les connaissances du cours.

La difficulté de ce webdocumentaire tient au fait que les élèves peuvent suivre le parcours qui leur plaît : il est conc compliqué de réaliser un questionnaire linéaire. J'ai donc décidé de leur faire analyser la photographie d'une mine qui leur apparaît dès le début du webdocu et qui est incontournable (elle souligne la pollution, les conditions de vie peu agréables, les aménagements gigantesques datant de la période maoïste pour exploiter les ressources). Ensuite, les élèves doivent trouver des extraits du webdocu qui correpondent aux défis que la puissance chinoise doit relever.

 

Fiche-webdocu.jpg

Fiche-webdocu2.jpg

 

Autre support d'activité possible : l'exposition de photographies en ligne de Samuel Bollendorff A marche forcée, les oubliés de la croissance 

On peut envisager alors une activité similaire à celle que j'avais construite sur mai 1968 (dans la rubrique classe de 3ème)

 

B. Des aménagements réalisés pour relever les défis

 

Savoirs : la notion de développement durable, l'application de cette notion au barrage des Trois Gorges

Savoir-faire : prélever et classer les informations d'un texte

Documents : en accroche, extrait du JT de France 2, extrait d'un texte de Philippe Savoie, carte du manuel hachette pour localiser le barrage des Trois Gorges 

Problématique : Dans quelle mesure, le barrage des Trois-Gorges permet-il de relever les défis que rencontrent la Chine et de respecter le développement durable ?

 

A partir d'un extrait remanié et corrigé du travail de Philippe Savoie, les élèves doivent trouver les atouts et les limites du barrage d'un point de vue économique, social et dans le domaine environnemental. 

Repost 0
cours-histoire-geographie-education-civique - dans 1ère STI2D
commenter cet article
26 novembre 2011 6 26 /11 /novembre /2011 13:36

J'avoue avoir un penchant dispendieux en matière de photocopies. Mais mes crédits photocopies étant épuisés... au bout de tois mois,  je dois me contraindre à suivre les consignes des programmes prescrivant l'utilisation prioritaire du manuel. Par conséquent, j'ai bâti mon étude de cas à partir de l'étude de cas proposée dans le manuel de mon lycée (le hachette) : elle porte sur l'Afrique subsaharienne (ce qui va malheureusement à l'encontre des recommandations d'éduscol). Je publie donc mes réflexions pour les personnes qui seraient dans une situation identique de restriction du quota photocopies et disposeraient du même manuel...

 

1/2h : La problématique du chapitre est posée à partir d'une étude classique sur la caricature de Plantu "Ch'est quoi un écochystème" dont le mémorial de Caen propose une grille de lecture disponible en cliquant ici

 

L'étude de cas peut débuter...

 

1ère heure :

 

Tout d'abord, à partir d'un collage contradictoire sur deux photographies (celle ayant reçu le prix pulitzer, de Kevin Carter, au Soudan en 1993 et celle extraite de l'exposition "objectif développement durable"  réalisée par l'Agence Française de Développement (voir le site en cliquant ici) de Jonas Bendiksen, en Guinée, en 2010, les élèves sont interrogés sur l'image que les médias peuvent donner de l'Afrique et sur l'évolution qui a eu lieu ces vingt dernières années.

 

1ère partie de l'étude de cas : quelle est la situation alimentaire de l'Afrique subsaharienne à partir de l'étude de carte.

 

Objectifs :

 

 

Savoirs :décrire la situation alarmante de l'Afrique concernant l'alimentation, comprendre la différence entre sous-alimentation et famine,

Savoir-faire :réaliser un schéma de synthèse à partir de différentes cartes

Documents :cartes 1 et 6 p. 56-57 et carte de l'aide alimentaire de l'UE

 

Pour forcer les élèves à ne pas se contenter de lire les cartes superficiellement et à en confronter les informations, les élèves doivent les reformuler sous la forme d'un schéma.

 

Tout d'abord, ils doivent en rechercher les figurés (et s'interroger sur les superpositions), le réaliser et le résumer.

La trace écrite est rédigée à partir de la lecture du schéma

 

Voici la fiche d'activité

Fiche-1-situation-Afrique.jpg

 

2ème partie de l'étude de cas : Les causes et les conséquences de la sous-alimentation et de la famine

 

L'observation du schéma permet, par des questions posées aux élèves (Citer des pays ayant des disponibilités alimentaires suffisantes mais ayant une forte partie de la population souffrant de sous-nutrition, Citer des pays ayant souffert de famine alors que les disponibilités alimentaires étaient suffisantes.  Citer des pays ayant une population en forte augmentation mais dont la population souffrant de sous-alimentation est moins importante.  Citer des pays dont la population augmente peu mais ayant des problèmes pour nourrir la population), de mettre en évidence la complexité des causes de la sous-alimentation et de la famin. On peut introduire la seonde partie. 

 

Les élèves doivent réaliser un schéma fléché

 

1. Les élèves relèvent les causes et les conséquences des difficultés alimentaires de l'Afrique dans les documents p.58-59

 

2. Les idées sont mises en commun, et les élèves doivent réaliser un schéma fléché organisant leurs idées.

 

Proposition de correction:

 

Fiche-2-situation-Afrique.jpg

3ème partie de l'étude de cas : Comment vaincre durablement la faim ? 

 

 

Objectifs :

Savoirs : les solutions durables apportées par des Africains, rompre avec une vision misérabiliste de l'Afrique 

Savoir-faire :utiliser un web documentaire : http://www.france5.fr/portraits-d-un-nouveau-monde/#/theme/ecologie/sahel-generation-durable/, réaliser une carte mentale et rédiger un texte structuré .

Documents :le web documentaire et des articles de Courrier international, recensé sur un jog à cette adresse : http://www.jogtheweb.com/run/ns1vdxuRESlW/Vaincre-durablement-la-faim-en-Afrique-subsaharienne 

  

Déroulement :

  1. Une carte mentale est complétée en salle informatique sur le projet mené à Guélack

 

Structure donnée aux élèves :

 

Carte-mentale-Guelack.jpg2. A partir de la carte mentale, les élèves doivent rédiger une réponse structurée répondant à ces critères : 

 

 

Critères

Notes

Sur la forme du texte

J'ai rédigé l'introduction

/0,5

J'ai rédigé une problématique

/0,5

J'ai rédigé 3 parties

/0,5

La première phrase de chaque partie résume l'idée de la partie

/0,5

J'ai rédigé des phrases

/1

Sur le contenu du texte

L'introduction

La situation de Guélack avant l'arrivée d'Ousmane

/2

La problématique est juste

/1

Les trois parties

Les acteurs du projet à Guélack sont décrits dans leur totalité

/3

Les actions menées pour le renouveau de l'agriculture sont bien expliqués

/5

Les conséquences des actions sont exposées en totalité

/4

La conclusion

 

Les idées sont résumées

/1

Une autre action est décrite

/1

Repost 0
cours-histoire-geographie-education-civique - dans 2nde
commenter cet article
28 octobre 2011 5 28 /10 /octobre /2011 21:44

Pour aborder la consommation de masse dans les années 1960, j'ai décidé de m'appuyer sur le film Mon oncle de Tati pour plusieurs raisons :

 

- Le film Les Temps modernes de Chaplin a été étudié préalablement pour évoquer les mutations dans le monde du travail et l'industrialisation. Or, des parallèles très intéressants peuvent être faits entre les deux films. Des éléments de l'analyse filmique déjà mis en place peuvent être réexploités avec les élèves.

 

- Les élèves de STI2D n'ont pas entendu parler de Tati : il s'agit donc de leur faire découvrir cet auteur qu'ils n'auront peut-être pas beaucoup l'occasion de rencontrer par la suite.

 

L'étude démarre par l'analyse d'un tableau statistique du manuel sur les transformations économiques au moment des Trente Glorieuses

 

Il s'agit de comprendre en quoi la croissance des Trente Glorieuses a modifié le mode de vie des Européens.

 

L'extrait choisi (2'50-8'50 / 10'-12) est diffusé une première fois sans que les élèves prennent des notes. Ils le voient une deuxième fois en répondant aux questions suivantes : 

 

Fiche-tati.jpgUne correction orale et collective est faite. Une trace écrite est rédigée à partir des réponses des élèves, sur ce modèle : 

 

 

Durant les années 1960, la société de consommation se développe, c'est-à-dire une société dans laquelle l'acte de consommer devient primordial. Une classe moyenne supérieure bénéficiant de la croissance se fait le chantre (= personne qui loue, qui glorifie) de la modernité. Elle lance de nouvelles modes s'inspirant de la culture américaine :

- l'acquisition de nouveaux objets comme la télévision, de la voiture, l'électroménager

- les codes vestimentaires,

- la grande place accordée aux loisirs, à la musique (en particulier anglo-saxonne)

- le développement de quartiers pavillonnaires (parallèlement à la construction de grands ensembles destinés aux classes populaires)

- le modèle de la femme bonne ménagère, mère au foyer

Le niveau de vie augmente considérablement.

 

 

Bilan : Les élèves ont bien su réutiliser l'étude des photogrammes et de la bande son du film, telle qu'elle avait été menée sur Les temps modernes de Chaplin. Les élèves se sont montrés curieux et remarquablement intéressés par le récit poétique de Tati.

 

Lors de l'évaluation, j'ai cependant constaté qu'ils ont eu du mal à comprendre que le film est burlesque et repose sur l'exagération. Certains ont eu tendance à le prendre pour la réalité.

Repost 0
cours-histoire-geographie-education-civique - dans 1ère STI2D
commenter cet article
28 octobre 2011 5 28 /10 /octobre /2011 21:36

L'organisation de ce chapitre m'a posé problème en l'absence de consignes précises sur le contenu attendu.

Voici le plan (très perfectible) que j'ai finalement retenu en confrontant les différents manuels à ma disposition...

 

 

I. Vivre et mourir en Europe du milieu du XIXème siècle aux années 1960 (6h avec évaluation)

 

A. Vivre plus nombreux en Europe

 

 

Savoirs :croissance démographique, transition démographique, accroissement naturel, fécondité, baby boom

Savoir-faire :nommer et périodiser les ruptures et les continuités chronologiques

Documents :vidéo INA de 1952, graphique sur l'évolution de la population en Europe, schéma de la transition démographique et chiffre de la guerre

 

Problématique : Quelles sont les grandes étapes de la croissance démographique européenne ?

 

B. Faire reculer la mort. L'exemple de la pénicilline

 

 

Savoirs :hygiénisme, protection sociale,

Savoir-faire :situer un événement dans le temps court ou le temps long, cerner le sens général d'un corpus documentaire, décrire et mettre en récit une situation historique

Problématique :Comment expliquer que l'on meurt de plus en plus tard ? Comment expliquer les progrès de l'espérance de vie ? Pourquoi la pénicilline est-elle devenue un enjeu important pour repousser l'âge de la mort ?

Documents :extraits d'un JT sur la pénicilline et les EU dans les années 1940, documents du manuels

 

 

C. Travailler différemment

 

 

Savoirs :âge industriel, croissance, productivité, (taylorisme)

Savoir-faire :mettre en relation des faits ou événements de natures, de périodes, de localisations spatiales différentes, prélever des informations d'un film et les confronter à d'autres documents.

Problématique :A travers le film de Charlie Chaplin, quelles sont les transformations nées de l'âge industriel ?

Documents :Les temps modernes de Charlie Chaplin, docs 2 et 3 p. 119 (manuel hachette)

 

 

D. Migrer

 

Savoirs :exode rural, émigré/immigré, flux migratoires, taux migratoires

Savoir-faire :réaliser une carte à partir d'un texte

Documents :textes extraits du site de la cité nationale de l'immigration

 

Problématique : Quelles sont les motivations des personnes qui migrent en Europe ?

 

 

 

E. Vivre en ville

 

Savoirs :mode de vie, population urbaine, les transformations des modes de vie urbain de la moitié du XIXème siècle jusqu'aux années 1960, culture de masse.

Savoir-faire :prélever, hiérarchiser et confronter des informations selon des approches spécifiques en fonction du document ou du corpus documentaire en l'occurrence, des photographies

Problématique :Quel est le mode de vie des Européens vivant en ville ?

Documents : photographies de Robert Doisneau, prises sur ce site : http://www.robert-doisneau.com

 

 

F. Consommer en masse à partir des années 1960

 

Savoirs :société de consommation, croissance, Trente glorieuses

Savoir-faire :étudier des séquences d'un film, les comparer, comprendre l'importance de la mise en scène

Problématique : En quoi la forte croissance des Trente Glorieuses a-t-elle modifié le mode de vie des Européens ?

Documents :Film Mon oncle de Jacques Tati (2'50-8'50 / 10'-12' / 29'), doc repères du manuel

 

Repost 0
cours-histoire-geographie-education-civique - dans 1ère STI2D
commenter cet article
28 octobre 2011 5 28 /10 /octobre /2011 21:05

Ce chapitre s'étend du milieu du XIXème siècle jusqu'aux années 1960. Pour faire trouver aux élèves la problématique, deux tableaux leur sont proposés, sous la forme d'un collage contradictoire. Il s'agit de leur faire percevoir la rupture que représente cette période. La classe est divisée en deux. A chaque tableau, un élève décrit le premier tableau, son voisin étudie le second. Une fois le tableau décrit par les deux élèves, ceux-ci doivent en trouver les points communs dans l'analyse. 

 

Documents proposés :

- La famille Belleli d'Edgar Degas de 1858 (dont une analyse est proposée sur le site "L'histoire par l'image"

- Mais qu'est-ce qui rend nos intérieurs si attirants, si attrayants, du britannique Richard Hamilton, daté de 1956.

 

Ces deux toiles sont représentatives des changements intervenus dans la vie quotidienne des Européens et marquent le début et la fin de la période. Dans les deux cas, les peintres représentent des éléments donnant l'image de la réussite économique et sociale. Les élèves peuvent constater que les priorités de chaque foyer se sont radicalement transformées en l'espace d'un siècle.  

 

Intro-STI2D.jpgUne fois le travail corrigé en classe entière à partir des réponses des élèves, chacun doit rédiger une problématique, une question soulevée par la confrontation des deux documents.

 

 

Les élèves ont bien abouti à la problématique retenue à savoir :

 

Comment les conditions de vie ont-elle évolué du milieu du XIXème aux années 1960 ?

 

La confrontation des deux tableaux les a interpellés mais je dois reconnaître que leurs analyses étaient plutôt superficielles. Ils manquaient surtout de vocabulaire. Il est donc envisageable de leur proposer différents mots (ce qui permettrait aussi de réaliser l'activité plus rapidement - en effet, il faut bien compter 45 min pour la réaliser)

Repost 0
cours-histoire-geographie-education-civique - dans 1ère STI2D
commenter cet article
21 octobre 2011 5 21 /10 /octobre /2011 22:26

En seconde, je considère que les élèves doivent trouver par eux-mêmes la problématique du chapitre. Mais ils ont besoin d'être guidés. Plusieurs manuels présentent des photographies de Dubaï en début de chapitre, un bon exemple de développement non durable.

 

Le cas de ce pays est peu connu des élèves et assez attractif (les photographies sur ce sujet sont très évocatrices et la présentation de la piste de ski, du terrain de tennis en haut d'un immeuble ou bien de golfe au coeur du désert remportent toujours un vif succès).

 

Au début du cours le pays est situé sur des cartes :

- sur une carte du monde

- sur une carte régionale

- sur une carte des grands producteurs de pétrole

 

Je leur explique qu'il est nécessaire pour Dubaï de diversifier ses activités.

 

Il s'agit donc de voir quels sont les aménagements réalisés pour diversifier ses activités et quelles sont leurs conséquences. Ces idées vont être représentées sur un croquis ce qui permet de faire le point sur les connaissances des élèves en la matière.

 

A partir de quatre documents, les élèves doivent sélectionner les activités à noter dans la légende :

- le documentaire de Thalassa sur Dubai, disponible ici

- une carte des aménagements de Dubaï

- un texte résumant les conséquences environnementales des aménagements de Dubaï

- un texte sur les conditions de vie des migrants.

 

Lors de la mise en commun des informations extraites des documents, des photographies de Dubaï sont montrées aux élèves. Une fois les infos sélectionnées et classées dans la légende, on réfléchit collectivement aux figurés choisis.

 

L'activité étant longue, les élèves doivent réaliser le croquis chez eux.

 

Reprise en classe : on part de la photographie de croquis réalisés par les élèves pour en comprendre les atouts et les faiblesses.

 

A partir du croquis, les élèves doivent trouver la problématique : Comment se développer tout en respectant l'environnement, la société et en créant des richesses ?

Ou bien

 

Comment les sociétés actuelles peuvent-elles améliorer leurs conditions de vie et subvenir à leurs besoins sans compromettre l'avenir des générations futures ?

 

Retour : la séance est assez longue (et peut être faite sur une heure de module pour pouvoir aider plus facilement les élèves).

Les élèves ont trouvé la problématique et se sont montrés curieux face à la situation du pays. L'activité a aussi permis de faire un rappel sur les procédés cartographiques.

 

Voici le fond de carte distribué aux élèves :

 

Exercice-sur-Dubai.jpg

Repost 0
cours-histoire-geographie-education-civique - dans 2nde
commenter cet article
4 octobre 2011 2 04 /10 /octobre /2011 18:00

Voici une sélection de sites recueillant des témoignages sur la seconde guerre mondiale, disponible en cliquant ici 

Repost 0
cours-histoire-geographie-education-civique - dans 1ère STI2D
commenter cet article
24 septembre 2011 6 24 /09 /septembre /2011 10:22

Selon les nouveaux programmes de seconde, "le professeur replace en début d'année l'enseignement d'ECJS dans le cadre de la République dont les valeurs et principes, exprimés dans la Déclaration des droits de l'homme et du citoyen, figurant dans le préambule de la Constitution, sont rappelés".

 

Ayant enseigné au collège, je sais par expérience que la déclaration des droits de l'Homme et du citoyen et le préambule de la Constitution ont déjà été abordés et étudiés en 4ème ou lors des cours d'éducation civique. Or, l'étude classique et linéaire de ces textes de référence n'a jamais suscité chez mes élèves un grand intérêt et tendait à manquer de sens à leurs yeux (car trop abstraits).

 

Par conséquent, il me paraissait peu stimulant pour les élèves de seconde de démarrer l'année d'ECJS (d'autant que la classe qui m'a été confiée en éducation civique n'est pas sous ma responsabilité en histoire-géographie : je ne les vois donc qu'une heure toutes les deux semaines) par un questionnaire sur les droits et devoirs évoqués dans la DDHC et la constitution.

 

Je me suis donc inspirée d'une démarche proposée lors d'une formation par Jean-François Blin, l'auteur du livre Classes difficiles. Celui-ci nous avait alors présenté différentes activités destinées à favoriser une ambiance de classe positive dans une classe.

 

La classe (en demi-groupe) a été répartie en groupes de quatre. Chaque groupe avait à sa disposition une quarantaine d'affiches réalisées par des associations de défense des droits de l'homme (Amnesty international, Aids, UNICEF, le HCR). Ces affiches ont été trouvées sur Internet en particulier sur le site fubiz (cliquez ici).

 

Chaque élève devait choisir une image qui le touchait particulièrement. Il devait lui donner un titre, trouver son auteur, expliquer la raison pour laquelle il l'avait choisie (tout en expliquant sa signification) et enfin trouver un extrait de la déclaration des droits de l'homme et du citoyen ou du préambule de la constitution qui faisait référence à l'image retenue.

 

Ensuite, chaque élève passait à l'oral présenter l'affiche qui l'a touché et expliquer son choix.

 

A la fin de l'heure, les élèves sont interrogés sur le point commun de toutes les affiches qui ont été présentées. Ils en arrivent rapidement à la conclusion qu'elles défendent toutes les droits des individus. Cette mise en commun permet de poser le cadre de l'année d'ECJS.

 

Retour sur la séance : les élèves se sont vraiment prêtés au jeu du choix d'une affiche. Les affiches retenues étant visuellement « accrocheuses », ils se sont précipités sur elles pour les observer. Par contre, ils ont besoin d'être guidés dans leur analyse car leur interprétation a tendance à être superficielle. Les textes de référence ont été examinés avec attention pour trouver l'extrait qui se référait à l'affiche.

Pour que la mise en commun des affiches soit intéressante pour tous les élèves, il paraît nécessaire de ne pas distribuer – contrairement à ce que j'ai fait – les mêmes affiches aux différents groupes. Ainsi, ils pourront découvrir d'autres affiches lors de la restitution orale.

Repost 0
cours-histoire-geographie-education-civique - dans 2nde
commenter cet article