Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 avril 2011 7 24 /04 /avril /2011 21:11

 

 

Pour aborder la question des libertés, des droits et des médias en 4èmes, nous avons élaboré, avec la documentaliste du collège, une séquence étudiant ces trois aspects à travers le prisme de la presse et des journalistes.Cette séquence suit les directives des anciens programmes. Néanmoins, j'ai ajouté quelques indications pour rattacher ce travail aux nouveaux programmes de 4ème.

 

Voici le plan de la séquence :

 

Séquence journalismeVoici les objectifs de la séquence :

 

I) Les droits et les devoirs des journalistes

 

Le chapitre est étudié après la Révolution française. Pour faire le lien avec ce chapitre, pour souligner la rupture que représente la Déclaration des droits de l'homme et du citoyen et l'actualité de ce texte, il est confronté à la déclaration des droits et devoirs des journalistes de 1971.

Cette partie permet d'aborder les différents types de libertés qui existent (droit au respect de la vie privée, la liberté de conscience, la liberté d'expression, les libertés politiques et la liberté d'association), les dimensions individuelles et collectives et les limites de ces libertés.

 

Savoirs :

  • droits et devoirs du journaliste (cf. programme : Montrer que les libertés offrent à chacun la possibilité d'exercer sa responsabilité. Comprendre que les libertés sont assorties de limites fixées par la loi qui vise à concilier leur exercice avec l'ordre public et avec les libertés d'autrui. Savoir que des contradictions et des conflits existent dans l'exercice des libertés)

  • la déontologie (et donc les limites au métier de journaliste)

 

Savoir-faire :

  • mettre en relation deux textes : la DDHC et la déclaration des droits et des devoirs du journaliste (la charte de Munich)

 

Problématique : Comment la DDHC a-t-elle permis de définir les droits et les devoirs des journalistes ?

Trace écrite à faire écrire par les élèves :

Tout d'abord, un journaliste a des droits. Il bénéficie du droit de s'exprimer et de penser librement. Il ne doit pas recevoir de pression (sur la révélation de ses sources par exemple) pour pouvoir rester indépendant. Il devrait avoir ainsi le droit d'exercer son métier dans la dignité, dans la décence.

 

Mais le journaliste a aussi le devoir de respecter la déontologie. La loi lui impose certains devoirs essentiels pour qu'il reste responsable de ses actes. Il doit ainsi éviter la diffamation, la calomnie, le plagiat, vérifier ses sources et s'obliger à émettre des informations vraies. Il ne doit pas enfreindre la vie privée des personnes et garder le secret professionnel.

Ces devoirs, s'ils limitent la liberté d'expression, garantissent le respect de chaque individu et de son droit à l'information. 

 

Fiche 1 la DDHC

 

 

II) La liberté des journalistes depuis 1789

 

Il s'agit d'étudier dans cette partie la conquête progressive des libertés...

 

Savoirs :

  • périodes de liberté de la presse et de censure depuis 1800 (cf. programme : Montrer que les libertés définies par le droit se sont construites au fil du temps. Mettre en relation l'extension de libertés avec les progrès de la démocratie. Comprendre la mission de l'État et son rôle dans la mise en œuvre et la garantie de ces droits.)

  • censure

 

Savoir-faire :

  • compléter une frise chronologique

  • analyser des documents

 

A partir de documents concernant pour chacun un régime politique, les élèves doivent établir si, à cette période, les journalistes profitent de la liberté de la presse ou subissent la censure. Ils doivent justifier leur réponse par un élément du texte ou par la description d'une image. Une fois le travail sur les documents accompli, les élèves colorient la frise.

Frise chronlogique

 

 

 

III) La situation des journalistes dans le monde aujourd'hui

 

 

 

Ce travail peut être accompli au moment de la semaine de la presse et centré sur la France pour correspondre aux nouveaux programmes.

 

 

Savoirs :

  • comprendre les dangers du métier de journaliste et les entraves qui existent aujourd'hui encore dans le monde (comprendre que le combat pour la liberté d'expression se pouvrsuit toujours)

 

Savoir-faire :

  • explorer le site de RSF : rechercher qui est l'auteur d'un site, réaliser une carte sur les pays les plus libres pour la presse et les moins libres, faire une recherche sur le destin de quelques journalistes

La première partie du travail est publiée sur le blog de la documentaliste et concerne la présentation du site de RSF. Il s'agit dans un premier temps de faire trouver aux élèves l'auteur du site et d'estimer sa fiabilité. 

 

La seconde fiche de travail porte sur la liberté de la presse dans le monde et en particulier en France à partir du classement annuel effectué par RSF.

Pour se plier au nouveau programme, cette activité peut être travaillée de manière à se centrer sur la France : son classement aujourd'hui, l'évolution de son classement à travers le temps, la situation de la France par rapport aux autres pays du monde, les problèmes que peuvent rencontrer les journalistes français. L'activité prise sous cet angle pourra ainsi être réalisée en une heure.

 

Les-journalistes-dans-le-monde.jpg

 

Voici la troisième feuille de l'activité :

 

Les-journalistes-dans-le-monde2.jpg

 

L'activité a beaucoup motivé les élèves. Malgré leur aisance avec l'outil informatique, le travail a révélé leur difficulté à utiliser des hyperliens, à trouver l'auteur d'un site et à utiliser la barre de recherche.

Cette activité est réalisée dans sa globalité en 1h30 - 2h.

 

 

 

IV) Les combats des journalistes depuis 1789

 

Cette partie permet d'aborder l'usage que l'on peut faire des libertés au sein d'une société démocratique pour régler quelques problèmes, pour dénoncer des abus.

 

Savoirs :

  • la vie et le combat d'un journaliste engagé (cf. programme : comprendre l'importance sociale et politique des médias ; construire son savoir et sa culture)

  • connaître la diversité des supports d'informations, le pluralisme

Savoir-faire :

  • Réaliser une affiche en vue d'une exposition sur les grands journalistes

 

Différents journalistes sont proposés aux élèves :

 

journalistes exposés

 

Les élèves travaillent par groupe de deux. Le contenu de l'affiche est imposé (un texte de 15 lignes maximum sur la vie du journaliste, un texte de 15 lignes maximum sur son combat, une image libre de droit légendée, une citation du journaliste et une adresse d'un site internet sur ce journaliste), tout comme la mise en page.

La recherche se passe en plusieurs étapes :

 

1. Pour chaque journaliste, les élèves font une recherche sur Internet (ils réalisent un document de collecte : ils font un copier coller des informations trouvées sur le toile sur une page de traitement de texte et complètent une sitographie). Cette méthode du document de collecte, initiée par la documentaliste du collège (et au coeur des réflexions des documentalistes) est très appréciée des élèves et très efficace car elle leur permet de partir de ce qu'ils savent faire - le copier coller. Pour plus de renseignements, vous pouvez consulter le blog très riche de la documentaliste : http://mesdocsdedoc.over-blog.com/ La méthode du document de collecte y est explicitée dans un article.

 

2. En classe entière, ils sélectionnent les informations et les classent (ils surlignent les informations sur leur document de collecte, avec des couleurs différentes selon que les idées concernent la vie ou le combat du journaliste)

Les élèves réalisent une carte mentale à partir des informations récupérées (cette carte comporte deux branches : une sur la vie et l'autre sur l'oeuvre du journaliste). Cette carte mentale permet la reformulation des idées qui ont été copiées sur internet.

 

3. De retour en salle informatique, les élèves complètent leurs recherches (en élaborant la carte mentale, ils se rendent compte qu'il leur manque quelques éléments). Une fois le travail de recherches terminé, ils peuvent démarrer la rédaction des textes et la mise en page de leur travail.

 

Il est absolument nécessaire d'insister sur la phase de sélection des informations et de réalisation de la carte mentale de manière à obliger les élèves à reformuler leur travail. Certains n'arrivent pas à dépasser le copier coller.

Ne trouvant pas d'images libres de droit, des élèves ont contacté les journalistes (quand ils étaient encore en vie) pour obtenir leur autorisation et ont eu la satisfaction d'obtenir une réponse.

 

Le travail des élèves a été mis en ligne par la documentaliste à l'aide du logiciel prezi. L'exposition est disponible à cette adresse :

 

 

http://prezi.com/woot4wyoxdsd/exposition-sur-les-journalistes/

 

 

V) L'évolution des méthodes et des sources des journalistes

 

Savoirs :

  • connaître la diversité des sources d'information (cf. programme : maîtriser de manière critique les différents supports et sources d'information)

  • comprendre le traitement de l'information et réfléchir à son objectivité.

  • avoir un esprit critique à l'égard des médias : préciser les limites et les risques des médias.

 

Savoir-faire :

  • extraire des informations d'un documentaire pour bâtir une argumentation.

 

Ce travail doit faire découvrir aux élèves les différentes sources des journalistes, en insistant sur leurs avantages et leurs limites.

 

Dans un premier temps, les élèves regardent la vidéo disponible sur le site de l'ONISEP accessible en cliquant ici.

Après avoir visionné cette vidéo, on demande aux élèves quelle est la source d'information des journalistes. Ils répondent immédiatement : l'enquête sur le terrain. C'est celle qui leur est le plus familier.

 

Il s'agit donc d'évoquer une autre source qu'ils connaissent moins et qui pourtant, est fondamentale dans le travail du journaliste : les agences de presse.

Le travail se fait à partir de l'affaire du RER D. Les élèves découvrent l'affaire avec enthousiasme et prennent immédiatement la défense de la femme. Le questionnement classique autour des mots où, quand, quoi, qui, pourquoi reprend la méthode élaborée par les agences de presse elles-même : ce sont elles qui ont admis qu'une dépêche claire se devait de répondre à ces questions.

Dans un second temps, les élèves découvrent que Le Monde n'est pas l'auteur de l'article et que l'agression a été montée de toute pièce. Ils prennent alors conscience des limites de cette source.

 

Fiche 6 sources journalisme

 

 

Fiche 6 sources journalisme2

La séance se conclut en abordant la troisième source des journalistes : twitter. Cette source est évoquée à l'aide d'un extrait d'un documentaire paru dans Envoyé Spécial et disponible sur You tube.

 

Ensuite, la sélection de l'information se fait à travers l'étude de différentes unes.

 

Enfin, les élèves ont rencontré un journaliste.

Partager cet article

Repost 0
cours-histoire-geographie-education-civique - dans 4ème
commenter cet article

commentaires

mxrie 07/01/2016 12:19

y'a t'il une correction??

mxrie 07/01/2016 12:19

y'a t'il une correction??

Morin 05/12/2013 11:00

Bien les cours

Ph 05/12/2013 10:59

Trop bien