Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 septembre 2011 6 24 /09 /septembre /2011 10:22

Selon les nouveaux programmes de seconde, "le professeur replace en début d'année l'enseignement d'ECJS dans le cadre de la République dont les valeurs et principes, exprimés dans la Déclaration des droits de l'homme et du citoyen, figurant dans le préambule de la Constitution, sont rappelés".

 

Ayant enseigné au collège, je sais par expérience que la déclaration des droits de l'Homme et du citoyen et le préambule de la Constitution ont déjà été abordés et étudiés en 4ème ou lors des cours d'éducation civique. Or, l'étude classique et linéaire de ces textes de référence n'a jamais suscité chez mes élèves un grand intérêt et tendait à manquer de sens à leurs yeux (car trop abstraits).

 

Par conséquent, il me paraissait peu stimulant pour les élèves de seconde de démarrer l'année d'ECJS (d'autant que la classe qui m'a été confiée en éducation civique n'est pas sous ma responsabilité en histoire-géographie : je ne les vois donc qu'une heure toutes les deux semaines) par un questionnaire sur les droits et devoirs évoqués dans la DDHC et la constitution.

 

Je me suis donc inspirée d'une démarche proposée lors d'une formation par Jean-François Blin, l'auteur du livre Classes difficiles. Celui-ci nous avait alors présenté différentes activités destinées à favoriser une ambiance de classe positive dans une classe.

 

La classe (en demi-groupe) a été répartie en groupes de quatre. Chaque groupe avait à sa disposition une quarantaine d'affiches réalisées par des associations de défense des droits de l'homme (Amnesty international, Aids, UNICEF, le HCR). Ces affiches ont été trouvées sur Internet en particulier sur le site fubiz (cliquez ici).

 

Chaque élève devait choisir une image qui le touchait particulièrement. Il devait lui donner un titre, trouver son auteur, expliquer la raison pour laquelle il l'avait choisie (tout en expliquant sa signification) et enfin trouver un extrait de la déclaration des droits de l'homme et du citoyen ou du préambule de la constitution qui faisait référence à l'image retenue.

 

Ensuite, chaque élève passait à l'oral présenter l'affiche qui l'a touché et expliquer son choix.

 

A la fin de l'heure, les élèves sont interrogés sur le point commun de toutes les affiches qui ont été présentées. Ils en arrivent rapidement à la conclusion qu'elles défendent toutes les droits des individus. Cette mise en commun permet de poser le cadre de l'année d'ECJS.

 

Retour sur la séance : les élèves se sont vraiment prêtés au jeu du choix d'une affiche. Les affiches retenues étant visuellement « accrocheuses », ils se sont précipités sur elles pour les observer. Par contre, ils ont besoin d'être guidés dans leur analyse car leur interprétation a tendance à être superficielle. Les textes de référence ont été examinés avec attention pour trouver l'extrait qui se référait à l'affiche.

Pour que la mise en commun des affiches soit intéressante pour tous les élèves, il paraît nécessaire de ne pas distribuer – contrairement à ce que j'ai fait – les mêmes affiches aux différents groupes. Ainsi, ils pourront découvrir d'autres affiches lors de la restitution orale.

Partager cet article

Repost 0
cours-histoire-geographie-education-civique - dans 2nde
commenter cet article

commentaires