Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 octobre 2011 5 28 /10 /octobre /2011 22:44

Pour aborder la consommation de masse dans les années 1960, j'ai décidé de m'appuyer sur le film Mon oncle de Tati pour plusieurs raisons :

 

- Le film Les Temps modernes de Chaplin a été étudié préalablement pour évoquer les mutations dans le monde du travail et l'industrialisation. Or, des parallèles très intéressants peuvent être faits entre les deux films. Des éléments de l'analyse filmique déjà mis en place peuvent être réexploités avec les élèves.

 

- Les élèves de STI2D n'ont pas entendu parler de Tati : il s'agit donc de leur faire découvrir cet auteur qu'ils n'auront peut-être pas beaucoup l'occasion de rencontrer par la suite.

 

L'étude démarre par l'analyse d'un tableau statistique du manuel sur les transformations économiques au moment des Trente Glorieuses

 

Il s'agit de comprendre en quoi la croissance des Trente Glorieuses a modifié le mode de vie des Européens.

 

L'extrait choisi (2'50-8'50 / 10'-12) est diffusé une première fois sans que les élèves prennent des notes. Ils le voient une deuxième fois en répondant aux questions suivantes : 

 

Fiche-tati.jpgUne correction orale et collective est faite. Une trace écrite est rédigée à partir des réponses des élèves, sur ce modèle : 

 

 

Durant les années 1960, la société de consommation se développe, c'est-à-dire une société dans laquelle l'acte de consommer devient primordial. Une classe moyenne supérieure bénéficiant de la croissance se fait le chantre (= personne qui loue, qui glorifie) de la modernité. Elle lance de nouvelles modes s'inspirant de la culture américaine :

- l'acquisition de nouveaux objets comme la télévision, de la voiture, l'électroménager

- les codes vestimentaires,

- la grande place accordée aux loisirs, à la musique (en particulier anglo-saxonne)

- le développement de quartiers pavillonnaires (parallèlement à la construction de grands ensembles destinés aux classes populaires)

- le modèle de la femme bonne ménagère, mère au foyer

Le niveau de vie augmente considérablement.

 

 

Bilan : Les élèves ont bien su réutiliser l'étude des photogrammes et de la bande son du film, telle qu'elle avait été menée sur Les temps modernes de Chaplin. Les élèves se sont montrés curieux et remarquablement intéressés par le récit poétique de Tati.

 

Lors de l'évaluation, j'ai cependant constaté qu'ils ont eu du mal à comprendre que le film est burlesque et repose sur l'exagération. Certains ont eu tendance à le prendre pour la réalité.

Partager cet article

Repost 0
cours-histoire-geographie-education-civique - dans 1ère STI2D
commenter cet article

commentaires