Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 juin 2012 3 27 /06 /juin /2012 11:42

Pour la partie qui concerne la France contemporaine en histoire et en éducation civique, j'ai choisi ce sujet d'étude.

 

En effet, cette partie se prête particulièrement bien, à mon sens, à la définition des concepts d'histoire et de mémoire, deux notions que les élèves doivent assimiler selon les programmes.

 

Avant de commencer l'étude du personnage (ses actions, ses idées et les critiques qu'elles ont suscitées), j'ai souhaité que les élèves comprennent que l'héritage de cet homme est difficile à établir tant le mythe se confond à la réalité.

 

Après avoir interrogé les élèves sur ce qu'ils connaissaient de l'homme (immédiatement, surgit l'image du résistant, de l'homme du 18 juin), j'ai posé la problématique suivante :

Quelle distinction faire entre ce qui relève du mythe et de la réalité d'un personnage, entre l'histoiré réelle du général de Gaulle et sa mémoire ?

 

A posteriori, je me rends compte qu'il aurait sûrement été plus simple pour les élèves si ce travail avait conclu le sujet d'étude (ils auraient ainsi maîtrisé sa biographie). 

 

Quoi qu'il en soit, il s'agissait pour les élèves de relever des actions menées aujourd'hui pour retracer l'histoire de De Gaulle et les actions qui au contraire célèbrent la mémoire de l'homme (le travail sur l'architecture était plus complexe mais se justifiaient par le fait que j'avais des élèves spécialisés dans l'architecture et la construction).

 

L'objectif méthodologique était d'obliger les élèves à utiliser les hyperliens du site de la fondation Charles De Gaulle (en partant du constat d'André Tricot selon lequel les élèves les utilisent peu et ont davantage recours au moteur de recherches => voir ici) .

 

A la fin du travail, les élèves doivent classer les expressions qui se rapportent à l'histoire et celles qui relèvent de la mémoire (ces expressions ont été élaborées à partir du livre de Henry Rousso, La Hantise du passé)

A partir du classement des expressions, les élèves devaient les reformuler sous la forme de phrases qui leur serviraient de définitions) : cette phase a été plus compliquée pour eux (il faudrait sûrement limiter le nombre d'expressions).

 

Voilà la fiche d'activité qu'ils ont complétée en salle informatique :

 

Fiche-DG.jpgFiche-DG2.jpg

Partager cet article

Repost 0
cours-histoire-geographie-education-civique - dans 1ère STI2D
commenter cet article

commentaires