Overblog
Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
17 mai 2016 2 17 /05 /mai /2016 22:31

Voici une proposition pour aborder le chapitre sur l'empire romain sous la forme d'exposés oraux portant sur les monuments de l'empire romain. Si des points sont perfectibles (certains sites web proposés doivent être plus simples, la contextualisation doit être plus efficace), la séance a globalement bien fonctionné.

Voici des pistes pour bâtir une séance articulée autour des exposés des élèves.

 

Introduction :

 

Objectifs de savoirs : visualiser la taille de l'empire romain, localiser Rome et les différentes régions qui composent l'empire romain sur une carte du bassin méditerranéen, comprendre qu'il s'agit d'un puzzle de territoires différents, dater le règne d'Auguste

Capacités : compléter une carte et sa légende, formuler une problématique

 

=> Les élèves notent la définition d'empire

Empire : vaste territoire dirigé par un Empereur

L'empire se met en place avec Auguste qui régna de 27 av J.C. À 14 ap J.C.

 

=> Distribuer des étiquettes à chaque élève pour qu'ils placent le lieu qu'on leur a donné sur la carte projetée au tableau

Cela forme un puzzle composé de nombreux de morceaux différents

 

Comparer à la carte du territoire de Rome sous la République :

=> Quelles sont les différences entre le territoire conquis par Rome sous la République et le territoire de Rome sous l'Empire ? Conquêtes dans le centre de l'Europe, le Nord de l'Afrique, l'actuelle Turquie (= Asie mineure), le Nord de la Grèce, l'Espagne.

=> A quoi correspondent les deux idées de la légende ? La frontière fortifiée (le limes) et les voies romaines.

 

Rappeler les événements qui se sont déroulés après la mort de César en 44 av. JC.

Problématique que les élèves sont capables de trouver par eux-mêmes à partir du puzzle apparaissant au tableau :

Problématique générale : Qu'est-ce qui permet à un Empire de rester uni ?

Les élèves ont aussi proposé : pourquoi les ennemis de l'empire ne se sont-ils pas rebellés contre Rome ?

 

Réalisation des exposés.

 

Objectifs de savoirs : reconnaître et décrire un monument romain, décrire et expliquer la rôle des empereurs dans la vie publique, observer la diffusion de la culture romaine et la romanisation à travers les monuments de l'empire, expliquer la construction des différents bâtiments, dater la paix romaine,

Capacités : rechercher des informations, classer des informations, les reformuler, rédiger un texte contextualisé (en donnant l'impression d'être un guide touristique).

 

Consigne : vous travaillez pour une agence de voyage qui propose une expédition afin de découvrir différents monuments construits autour de la Méditerranée, pendant l'empire romain. Vous devez présenter ce monument comme si vous étiez un guide touristique (la visite s'adresse à vos correspondants)

 

  1. Les élèves, par deux, recherchent des informations sur le monument choisi dans la liste proposée, à partir de différents sites Web référencés sur Pearltree : voir les sites ici

 

  1. Les élèves complètent une fiche d'identité du monument ou une carte mentale sur le monument

 

  1. Les élèves rédigent un texte à partir de leurs notes

 

  1. Passage à l'oral devant les autres et, après correction des éventuelles erreurs, enregistrement en salle informatique pour ajouter l'enregistrement au prezi

 

  1. Pendant le passage à l'oral, les élèves complètent une synthèse (voir la fiche ci-dessous) sur tous les monuments étudiés lorsqu'ils entendent leurs camarades passés à l'oral (de manière à ce que leur écoute soit attentive et pertinente : cela a permis aux élèves d'interroger les élèves qui passaient à l'oral une fois leur exposé terminé) + deux élèves évaluent la prestation orale en fonction des critères établis avec la classe

Fiche complétée lors de l'écoute des exposés : les élèves complètent les informations demandées et font une flèche pour relier le monument à son emplacement sur la carte au centre

Fiche complétée lors de l'écoute des exposés : les élèves complètent les informations demandées et font une flèche pour relier le monument à son emplacement sur la carte au centre

  1. Pour la contextualisation, interroger les élèves :

    - sur la période à laquelle les différents monuments ont été construits = paix romaine

    - sur les objectifs des empereurs en construisant ces monuments = prestige + romanisation (diffusion du modèle romain par la conquête de territoires)

    - sur le rôle des empereurs (chefs politiques, religieux, militaires et garant des divertissements proposés)

    - sur les différences entre les monuments observés = chaque région garde ses particularités et les mélange au modèle romain.

  2. Travail réalisé sur l'édit de Caracalla (partie à améliorer)

  3. Les élèves complètent individuellement un schéma de synthèse qui répond à la problématique. Je n'ai pas pris le temps de le faire mais il serait pertinent de leur faire transformer le schéma en texte pour qu'ils se l'approprient davantage

L'empire romain en 6ème sous la forme d'exposés sur les monuments de l'empire

Les élèves se sont enregistrés sur les MP3 pour envoyer leur exposé oral (et ainsi valoriser leur travail) à leurs correspondants. Cela leur a aussi permis de s'écouter et de se rendre compte de leur prestation orale. Leurs travaux étaient intégrés sur un prezi (voir ci-dessous) publié sur le blog de la classe.

cours-histoire-geographie-education-civique - dans 6ème
commenter cet article
12 mai 2016 4 12 /05 /mai /2016 19:26
EMC 4ème : Une série TV (3X Manon) pour comprendre le rôle du tribunal pour enfants dans le chapitre sur la justice

Une séance qui a bien fonctionné dans le cadre du chapitre sur la justice. J'étais jusqu'à présent déçue de mes séances sur le tribunal pour enfants (la vidéo sur le site justimemo n'est pas très réaliste, les documents proposés dans les manuels sont quelque peu désincarnés). Cette année, la séance sur le rôle du tribunal pour enfants a bien fonctionné, en grande partie grâce au support d'étude : des extraits de la série 3X Manon de Jean-Xavier de Lestrade, réalisée en 2014 et qui avait obtenu le Fipa d'Or. Cette série retrace l'itinéraire judiciaire d'une jeune fille qui a poignardé sa mère et commis de multiples délits. Elle est envoyée en centre éducatif fermé. La série nous montre son parcours semé d'obstacles - en présentant un système judiciaire loin d'être parfait et non exempt de lâcheté mais animé aussi de professionnels investis et  courageux. Si certains passages sont sombres, la fin porteuse d'espoir rend la série accessible pour les élèves.

Ceux-ci ont bien su expliquer le rôle du tribunal pour enfants lors de l'évaluation et se sont montrés très motivés et intéressés lors du cours (des élèves d'ordinaire discrets ont participé activement). Les discussions à l'issue du visionnage des extraits ont été riches (sur les raisons de l'agressivité de l’héroïne, sur les relations avec sa mère, sur le rôle de la justice et des différents acteurs qui interviennent).

Avertissement : certains passages sombres ne peuvent pas être montrés aux élèves et il faut accepter le fait que les jeunes acteurs du centre éducatif fermé ont un langage vulgaire. Cela a fait rire les élèves au début, puis cela les a choqués et parfois mis mal à l'aise mais il était intéressant de les faire réfléchir ensuite sur l'incapacité de l'héroïne à communiquer de façon pacifique et de leur demander ce qu'il pensait de son comportement avant de les laisser l'expliquer. 

Episode 1

Plan de la séquence :

Problématique générale : Comment la justice fonctionne-t-elle en France pour appliquer des peines, trancher des décisions tout en respectant l'égalité et l'impartialité ?

I. Comment fonctionne la justice pénale ? Une audience au tribunal correctionnel.

II. Comment fonctionne la justice civile ? Une audience au tribunal d'instance

III. Pourquoi les mineurs ont-ils leur propre tribunal ?

IV. Quelles sanctions la justice peut-elle prendre ? Faut-il réinstaurer la peine de mort ? Débat

 

Description de la séance sur le tribunal pour enfants :

 

Connaissances visées : comprendre le fonctionnement du tribunal pour enfants et ses objectifs de protection et d'éducation, avoir un regard critique sur le fonctionnement de la justice tel qu'il s'exerce aujourd'hui, connaître les différents acteurs du tribunal pour enfants

Capacités : prélever des informations d'un film de fiction, comprendre le schéma narratif d'un film de fiction, exprimer un avis, confronter ses impressions sur une oeuvre de fiction et sur son réalisme

Documents : extraits de la mini série 3x Manon, document présentant les droits des enfants selon leur âge

Accroche : Nous avons vu un tribunal de la justice pénale, un tribunal de la justice civile. Nous allons à présent aborder un tribunal particulier, qui se trouve à cheval entre les deux types de justice : de quel tribunal s'agit-il ?

Problématique : Pourquoi les mineurs ont-ils leur propre tribunal ?

 

Les extraits sont visionnés.

Extraits visionnés :

Episode 1 :

  • 0'50 à 5'30 : coup de couteau

  • 5'40 à 8'45 : comparution devant le juge

=> Les élèves répondent à la question 1 puis correction de la question

  • 10'50 à 14' : arrivée au centre éducatif fermé

  • 14'30 à 15'18 : entretien avec la psychologue

  • 17'50 à 22' : première rencontre avec la professeure

  • 28'10 à 29'10 : éducateur évoque le projet d'insertion

  • 34'57 à 35'30 conseil de classe

  • 53'40 à 54'55 : venue de la mère au centre

Episode 2 :

  • 5'18 à 6'50 : préparation du spectacle de marionnettes

  • 11'09 à 13'40 : préparation du spectacle de marionnettesidem

  • 16'02 à 17'40 : discussion pour supprimer le projet marionnettes

  • 22'19 à 24' : coupe de cheveux

  • 30'18 à 34'45 : dialogue pour le spectacle de marionnettes

  • 46'40 à 48'30 : départ de Lola pour la prison

Episode 3 :

  • 25'48 à 26'40 : entretien avec la psychologue

  • 48'19 à 51'10 : demande d'aller en maison d'accueil

  • 52'33 à 53'40 : dernière entrevue chez le juge

Les élèves répondent à la question 2 en complétant le schéma narratif. 

Correction et discussion.

Chaque élève doit rédiger un texte qui répond à la problématique.

Trace écrite rédigée en fonction des réponses des élèves

Fiche d'activité distribuée aux élèves

Fiche d'activité distribuée aux élèves

cours-histoire-geographie-education-civique - dans 4ème EMC
commenter cet article
15 novembre 2015 7 15 /11 /novembre /2015 12:21

Parler des attentats de Paris avec les élèves de 6ème

 

Objectifs de savoirs : comprendre ce qui a provoqué les attentats, savoir ce qu'est le terrorisme, localiser l’État islamique / Daech sur une carte, comprendre les objectifs des islamistes, les distinguer des musulmans, leur méthode (le terrorisme et la guerre), revenir sur le mot « barbarie » (lien avec le chapitre sur le monde grec)

Objectifs de capacités : verbaliser ses émotions, ses sensations, les distinguer des idées et des faits qui les provoquent, faire parler son corps. Passer des émotions à la réflexion

Documents : vidéo du discours de F. Hollande, carte qui localise l’État islamique et la Syrie

 

Démarche :

  1. Demander aux élèves de faire un signe distinctif en fonction de l'émotion qu'ils ressentie après les attentats de vendredi :

    - la peur = mains posées sur la tête

    - la tristesse = mains sur le ventre

    - la colère = bras levés et points fermés

    - l'incompréhension = mains sur les hanches

     

  2. Les élèves se lèvent, ferment les yeux et choisissent leur mouvement, mentalement.

    Au signal donné par le prof, ils font le mouvement qui correspond à leur ressenti.

    Au second signal de l’animateur, ils ouvrent les yeux, et restent quelques secondes immobiles afin que chacun puisse regarder la position de l’autre.

 

3. Face à un fait, chacun ressent une émotion différente car tout le monde se dit quelque chose de différent dans sa tête : qu'est-ce que vous vous êtes dit dans votre tête au moment où vous avez entendu parler des attentats ?

Partir de mon exemple : dire ce qui m'est passée par la tête au moment où j'ai entendu parler des attentats.

Les élèves notent l'idée qui leur a traversé l'esprit sur l'ardoise.

Chacun lève son ardoise et échange l'idée qui lui a traversé l'esprit.

 

4. Au moment où cette idée vous a traversé l'esprit, vous avez ressenti des sensations différentes Montrer la liste des sensations possibles au vidéo

Les élèves notent sur l'ardoise les sensations qu'ils ont ressenties

  • - J'ai eu froid / chaud

  • - J'ai pleuré / eu envie de pleurer

  • - J'ai eu le cœur qui bat

  • - J'ai eu mal à la tête

  • - J'ai eu envie de parler / de ne pas parler

  • - J'ai rougis

  • - J'ai crié / hurlé

  • - J'ai eu la gorge sèche

  • - J'ai eu du mal à respirer / j'étouffai

  • - J'ai eu besoin de cogner

  • - J'ai transpiré

  • - J'ai blêmi

  • - J'ai ri

  • - J'ai tremblé

  • - Autre

 

 

5. Revenir sur les faits : montrer la vidéo de François Hollande et expliquer tous les mots qu'il utilise.

  • actes de guerre : quels sont les actes de guerre commis vendredi ?armée djihadiste : expliquer ce qu'est le djihad

  • acte d'une barbarie absolue = qu'est-ce que la barbarie ? Faire la différence avec le mot barbare en histoire

  • mesures pour protéger les citoyens dans le cadre de l'état d'urgence : Quelles mesures ont été prises ce week-end ?

  • Barbares de Daech : cet attentat a été revendiqué par Daech : qu'est-ce que Daech ? Montrer où se trouve cet Etat sur des cartes à différentes échelles (lien avec le monde grec)

  • Alliés visés par cette menace terroriste : pour l’État Daech s'en prend-il à la France ? Explication de la guerre menée contre Daech

  • Menace terroriste : qu'est-ce que le terrorisme ? Actes commis par un petit groupe de personnes pour terroriser la population

    Quels sont ses objectifs ? Faire peur, diviser

  • Valeurs d'humanité : que sont ces valeurs d'humanité ?

 

 

 

Chacun complète individuellement la fiche pour retracer les émotions, les faits, les idées, les sensations qui se sont produites.

 

Ce que je compte faire et dire à mes 6èmes sur les attentats du vendredi 13 novembre
Ce que je compte faire et dire à mes 6èmes sur les attentats du vendredi 13 novembre
cours-histoire-geographie-education-civique
commenter cet article
22 octobre 2015 4 22 /10 /octobre /2015 23:10

Hors de question de ne pas aborder la question des dessinateurs de presse, de leurs libertés en cours d'éducation civique après les attentats du mois de janvier.

Je ne veux pas tourner autour de la question en l'effleurant à peine ni l'évoquer rapidement à titre d'exemples ou encore même laisser la questions en suspens en proposition d'ouverture à la fin d'un cours.

 

La lecture du livre Didactique et enseignement de l'histoire géographie en collège et au lycée de Mével et Tutiaux-Guillon, Publibooks m'a persuadé de plonger dans les questions socialement vives. J'ai en effet été sensible à leurs arguments pour inciter les collègues à aborder des controverses en classe :

1. Notre monde déborde de controverses et nos disciplines doivent permettre aux élèves de comprendre ce monde et d'y agir, ce qui suppose comprendre les controverses. Si rien ne permet aux élèves de tempérer ou de raisonner les débats les plus vifs, comment pourrait-il dépasser l'émotion, les préjugés ou l'indifférence ?

2. Comprendre de tels débats, comprendre l'enjeu des controverses c'est aussi former comme citoyen

3. Prendre en compte les controverses, c'est s'ancrer de façon plus authentique dans les savoirs de référence. Enseigner au plus près l'histoire géographie supposerait de faire droit aux controverses, du moins celles qui font sens au regard des savoirs scolaires.

Les attentats de janvier 2015 font jaillir une question (peu sensible dans le collège où j'enseigne compte tenu de la part infime de la population musulmane qui aurait pu être choquée par les dessins du Prophète mais néanmoins présente dans les esprits des élèves) : les dessinateurs sont-ils libres de tout dessiner ? 

Voici donc une proposition de séquence - amenée à être améliorée bien évidemment - autour du thème de la liberté des dessinateurs de presse en 4ème.

Cette séquence doit correspondre aux objectifs résumés sur cette carte mentale (qui reprend les 4 piliers de l'EMC)

 

EMC 4ème : la liberté à travers la liberté des dessinateurs de presse. Réagir et réfléchir après les attentats de janvier 2015

 

Éducation civique chapitre 1 : L'exercice de la liberté des dessinateurs de presse en France

 

 

Introduction :

 

Savoirs : rappeler les événements qui se sont produits en début d'année et les enjeux de cet événement, définir ce qu'est un enjeu ?

Capacités : problématiser un sujet, présenter, décrire, analyser une photographie de presse

Problématique : Pourquoi cette photographie sera-t-elle incontournable dans les manuels scolaires pour illustrer un chapitre sur la liberté dans quelques années ? Pourquoi cette photographie sera-t-elle utilisée par les professeurs d'éducation civique pour aborder la liberté dans quelques années ?

Documents : photographie du crayon guidant le peuple de Martin Argyroglo du 11 janvier 2015

 

Démarche :

 

Projeter la photographie

Possibilité de présenter la photographie de manière collective

Description et analyse individuelle (mais séparation de la classe en 2 pour les analyses)

 

=> Récapituler : Quels sont les éléments nécessaires pour qu'une photographie marque l'histoire ?

Une composition travaillée, un décor particulier, un contexte marquant, des références dans l'histoire de l'art auxquelles la photographie fait écho

=> Formulation de la problématique générale

Soit les élèves écrivent une question sur leur cahier et la proposent au reste de la classe, soit ils l'écrivent sur un bout de papier et me la donne.

 

Problématique générale : Aujourd'hui en France, les dessinateurs de presse sont-ils libres de tout dire / critiquer / publier ?

 

 

 

 

EMC 4ème : la liberté à travers la liberté des dessinateurs de presse. Réagir et réfléchir après les attentats de janvier 2015
EMC 4ème : la liberté à travers la liberté des dessinateurs de presse. Réagir et réfléchir après les attentats de janvier 2015

I. Pourquoi la liberté des dessinateurs de presse dérange-t-elle ?

 

Savoirs : connaître les différents types de dessins de presse, expliquer la fonction d'un dessin de presse (illustration, mise en perspective de l'actualité, satire, critique), savoir que la caricature aborde de multiples sujets, connaître quelques procédés graphiques / rhétoriques simples utilisés (stéréotypes, jeux de mots, comparaisons, allégories, ironie), définir ce qu'est la satire.

Capacités : décrire, analyser, interpréter un dessin de presse, en comprendre le point de vue

Problématique : Pourquoi la liberté des dessinateurs de presse dérangent-elles ?

Documents : différents dessins de presse + diaporama de présentation des dessins de presse

 

Démarche : Projection d'un diaporama pour présenter différents types de dessins de presse, les procédés rhétoriques, les codes. Répartition des élèves en groupes pour étudier des dessins de presse.

 

=> En groupe, les élèves complètent une fiche mentionnant :

  • l'auteur, le nom du journal d'origine, la date de publication

  • la description des dessins, des textes, du type de dessin dont il s'agit

  • l'analyse : le sujet évoqué, le point de vue de l'auteur

  • une conclusion sur le rôle / la fonction d'un dessin de presse

 

Un élève recopie sur une feuille A3 les informations trouvées pendant que les autres travaillent sur un format A4.

 

TE : Les dessinateurs de presse dérangent ... (les élèves doivent poursuivre la phrase)

 

Ex : car ils traitent de tous les sujets sur le mode de l'humour (parfois de l'humour noir), y compris les plus graves. Leurs œuvres sont souvent des satires, c'est-à-dire des œuvres qui critiquent violemment la société.

EMC 4ème : la liberté à travers la liberté des dessinateurs de presse. Réagir et réfléchir après les attentats de janvier 2015

II. Les dessinateurs de presse ont-ils toujours pu s'exprimer ? Depuis combien de temps les dessinateurs de presse ont-il la liberté de s'exprimer ?

 

 

Savoirs : comprendre que la liberté a été une conquête progressive, définir ce qu'est la censure, dater sur une frise chronologique les périodes de relative liberté de la presse et les périodes de censure en France depuis la Révolution, prendre conscience du lien entre démocratie/république et liberté de la presse

Capacités : prélever des informations de documents et en résumer l'idée générale, compléter une frise chronologique, comprendre la figuration / l'allégorie d'une idée...

Problématique : Depuis le XIXème siècle, quelles sont les périodes de censure et de libertés pour les journalistes ? Comment la liberté de la presse a-t-elle été conquise ? Quelles sont les grandes périodes de liberté de la presse en France ?

Documents : dossier documentaire + frise chronologique

 

Démarche :

A partir des documents, les élèves complètent une partie du tableau (en étudiant un doc sur la liberté et 2 docs sur la censure) afin de présenter les documents et d'en prélever certaines informations.

Correction collective

Les élèves colorient, en fonction de la correction, la frise chronologique

 

Trace écrite : frise chronologique coloriée.

 

Conclusion : Sous quel régime politique la liberté de la presse est-elle maintenue ?

La liberté de la presse ne sera garantie que sous les différentes Républiques.

EMC 4ème : la liberté à travers la liberté des dessinateurs de presse. Réagir et réfléchir après les attentats de janvier 2015
EMC 4ème : la liberté à travers la liberté des dessinateurs de presse. Réagir et réfléchir après les attentats de janvier 2015
EMC 4ème : la liberté à travers la liberté des dessinateurs de presse. Réagir et réfléchir après les attentats de janvier 2015

III. Quelles sont les différentes formes de libertés dont disposent les dessinateurs de presse aujourd'hui en France et dans le monde ?

 

Savoirs : connaître les différents types de libertés (liberté de conscience, d'expression, politique, d'association, droit au respect de la vie privée)

Capacités : savoir naviguer sur un site web, utiliser les liens hypertexte, présenter un site, prélever des informations d'un site

Problématique : Quelles sont les différentes formes de libertés dont disposent les dessinateurs de presse aujourd'hui en France et dans le monde ?

Documents : travail sur le site de cartooning for peace + sur le site « Fini de rire » ( + le documentaire du même nom)

Démarche : travail en salle informatique

 

La fiche sur l'association Cartooning for peace est complétée.

Correction en classe, surtout de la dernière partie

Fiche d'activité sur l'association Cartooning for peace
Fiche d'activité sur l'association Cartooning for peace

Fiche d'activité sur l'association Cartooning for peace

 

 

Conclusion : Aujourd'hui en France, les dessinateurs de presse sont-ils libres de tout dire / critiquer / publier ?

 

Savoirs : récapituler et connaître les arguments en faveur de la liberté des dessinateurs et des arguments montrant que leur liberté est limitée.

Capacités : classer des arguments, récapituler toutes les idées évoquées dans le chapitre et celles qui n'ont pas été formulées, argumenter

 

Démarche :

Réaliser un débat mouvant.

Ceux qui répondraient oui à la question, se placent à droite de la classe

Ceux qui répondraient non à la question se placent à gauche de la classe

Chaque groupe écrit sur son cahier ses arguments

Mise en commun au tableau en complétant un tableau

Lors de la mise en commun, les élèves peuvent changer de position selon les arguments formulés.

 

Évaluation :

 

Faire une affiche par 2 sur un dessinateur de presse mort ou vivant :

  • Cabu

  • Tignous

  • Wolinski

  • Plantu

  • Willis

  • Dilem

  • Glez

  • Chappatte

  • Boligan

  • Kichka

  • Liza Donnelly

  • Pierre Kroll

  • Kianoush

  • Anne Telnaes

  • Louison

 

Les affiches doivent contenir :

  • Un dessin présenté (auteur, date, source), décrit, analysé (tous les éléments sont expliqués), interprété (le sujet et le point de vue de l'auteur) les procédés utilisés sont précisés.

  • Une courte biographie du dessinateur de presse (son pays d'origine, ses œuvres, les difficultés qu'il a pu rencontrer, les sujets qu'il aime aborder)

  • Une citation du dessinateur de presse

  • Une carte sur laquelle vous allez colorier le pays d'origine

 

Sites qu'il est possible de consulter : http://cartoons.arte.tv + le site cartoons de courrier international

cours-histoire-geographie-education-civique - dans 4ème
commenter cet article
23 septembre 2015 3 23 /09 /septembre /2015 13:43

J'arrive dans un établissement (en poste fixe pour la première fois !) qui applique le principe de la classe sans note avec évaluation selon une échelle descriptive... Il a donc fallu s'ateler à réaliser une grille d'évaluation valable qui a pour objectifs :

- d'évaluer les compétences du nouveau socle commun en histoire géo,

- d'établir une progressivité des apprentissages,

- de mettre l'élève en situation de réussite et de valider facilement chaque premier palier puis de l'accompagner pour valider les suivants

- d'accompagner les élèves vers l'autonomie

Voici la proposition d'échelle descriptive imaginée pour cette année. Elle n'inclut pas l'évaluation de l'EMC et sera sûrement remaniée en fonction des observations, critiques formulées. L'approche adoptée est transférable dans d'autres disciplines :

1. je refais à l'identique ce qui a été fait en classe de manière guidée,

2. je refais à l'identique ce qui a été fait en classe et par moi-même;

3. je refais en étant guidé dans un autre contexte que celui étudié classe

4. je refais par moi-même dans un autre contexte que celui étudié en classe

Une échelle descriptive de compétences pour l'histoire géographie en 6ème
Une échelle descriptive de compétences pour l'histoire géographie en 6ème
cours-histoire-geographie-education-civique - dans 6ème
commenter cet article
2 septembre 2015 3 02 /09 /septembre /2015 17:35

J'ai à maintes reprises observé - avec découragement - que les élèves conservaient à l'issue de mon cours, les représentations (parfois les préjugés) avec lesquels ils avaient abordé la séquence à son début (ainsi, les ouvriers au XIXème siècle étaient assimilés sans nuance à des esclaves, la monarchie absolue à une dictature, les esclaves mourraient en masse sur les navires négriers, les roms sont tous des voleurs, etc). La discussion avec des instituteurs sur leurs pratiques m'a fait prendre conscience de la faiblesse de mes cours : je fais très peu émerger les représentations sociales des élèves et je ne prends pas appui dessus en classe (je reviens peu dessus par conséquent à la fin du chapitre pour vérifier que les représentations faussées ont été corrigées). La lecture du livre de Mével et Tutiaux-Guillon (Didactique et enseignement de l'histoire géographie au collège et au lycée, Publibooks) m'a fourni les connaissances théoriques qui me faisaient défaut sur le sujet et des idées de mises en œuvre. Je compte donc essayer de mettre en application leurs conseils lors de mes cours cette année.

 

Pour interpréter les représentations sociales des élèves, voici 5 principes énoncés par les auteurs :

 

  1. Avoir une grille à partir de ce qu'on doit enseigner, des savoirs de références, de ses propres représentations. Rester attentif à tout ce qui est expression de valeurs, d'affectivité, d'opinion

  2. Mettre en évidence des similarités pour identifier les éléments partagés par le groupe-classe mais aussi éventuellement en sous-groupes

  3. Questionner les élèves pour qu'ils répondent sans chercher à se confronter à ce qu'ils croient être les attentes du prof

  4. Préférer l'écrit (anonymat si pas de travail différencié, ou des groupes contradictoires ou si on ne compte pas comparer l'avant et l'après). Dans ces derniers cas, il faut dire aux élèves que leur nom ne peut être cité mais que leurs réflexions pourront être mentionnées

  5. Ne pas confondre avec une évaluation

 

 

Ils ajoutent que les questions doivent :

  1. être inhabituelles

  2. au nombre de 3 ou 4 pour éviter les réponses sommaires et faire des recoupements (plus prendrait plus de temps)

  3. être l'objet de réponse sur un temps court afin que les élèves répondent le plus spontanément.

 

=> Voici le premier exercice que je compte faire faire à mes élèves de 6èmes sur l'espace proche. Le même travail sera fait avant le chapitre et à la fin pour voir s'ils ont la même image de la commune où se trouve le collège.

 

Fiche d'acitivité du blason

Fiche d'acitivité du blason

cours-histoire-geographie-education-civique
commenter cet article
30 juillet 2015 4 30 /07 /juillet /2015 11:38

Plusieurs propositions de réflexions sont présentées sur le Web par des collègues sur le concept de mondialisation (pour mettre en exergue ce que les élèves doivent retenir en termes de définition, pour comprendre les attributs de cette notion et les relations avec d'autres concepts). Voici ma proposition, présentant sous la forme de schéma ce qui me semble indispensable à aborder autour du concept de mondialisation à travers le programme de 4ème. Il s'agit maintenant de déterminer comment vérifier que les élèves ont bien compris, à chaque fin de chapitre, le sens de cette notion.

Le concept de mondialisation en 4ème
cours-histoire-geographie-education-civique - dans 4ème
commenter cet article
28 juillet 2015 2 28 /07 /juillet /2015 19:35

Dans le cadre du cours sur l'élection des délégués de classe, je souhaite que les élèves connaissent les fonctions des différentes personnes travaillant avec le délégué de classe dans les différentes instances du collège.

Pour aborder ce thème selon une approche ludique, je propose aux élèves de jouer en classe au jeu "Qui est-ce ?" sur les personnes travaillant au collège.

Objectifs :

- en termes d'attitude : permettre la motivation des élèves en misant sur leur esprit de compétition et en réutilisant un jeu déjà connu par beaucoup d'entre eux

+ permettre aux élèves d'échanger, de collaborer, de faire plus ample connaissance en début d'année

- en termes de capacités : respecter des règles simples et facilement compréhensibles + attribuer des caractéristiques à des personnes, les regrouper en catégories (puisqu'il faut éliminer les personnes appartenant à une catégorie pour aller plus vite)

- en termes de connaissances : comprendre l'organigramme du collège pour pouvoir en comprendre plus facilement le fonctionnement

Démarche :

- A la maison : les élèves doivent lire le tableau récapitulant le rôle de chaque personne dans le collège et compléter le nom de chaque personne occupant les postes dans le collège à l'aide de leur carnet de liaison (c'est une façon de vérifier que le document a bien été lu).

Jeu "Qui est-ce ?" pour connaître les fonctions des différentes personnes travaillant dans le collège en 6ème

- En classe : les élèves sont répartis par groupe 4. Chaque élève pioche une carte dans le tas qui est distribué à chaque groupe. Chaque élève doit deviner le plus rapidement possible la carte que les autres membres de son groupe possèdent en leur posant des questions sur les caractéristiques de leur personnage. Il est possible de faire un premier tour avec la feuille récapitulative sous les yeux puis un second tour sans la feuille récapitulative. 

Pour vérifier l'appropriation par chacun des différents postes présents dans le collège, il est possible de leur demander de compléter (en classe ou à la maison) des mots croisés.

Ensuite, le travail de groupe sur les différentes instances dans lesquelles le délégue de classe va intervenir est lancé avec les élèves (voir la séquence)

Cartes piochées par les élèves
Cartes piochées par les élèves

Cartes piochées par les élèves

cours-histoire-geographie-education-civique - dans 6ème
commenter cet article
23 juillet 2015 4 23 /07 /juillet /2015 17:51

Les programmes de l'EMC insistent sur l'importance d'articuler les quatre cultures évoquées dans les textes officiels (culture de la sensibilité, de la règle, du jugement, de l'engagement) quel que soit le thème abordé avec les élèves sans préciser les thèmes exacts qui doivent permettre cette transversalité. Néanmoins, il est stipulé que des exemples de "pratiques en classe, à l'école et dans l'établissement" peuvent être retenus. A ce titre, l'élection des délégués de classe paraît être un thème simple et incontournable pour la formation de collégien, de citoyen, de camarade à destination d'élèves de 6ème entrant au collège. C'est la raison pour laquelle j'ai choisi de démarrer l'année par un travail sur ce sujet permettant d'appréhender la connaissance de soi et des autres, l'intériorisation de la règle, la prise en compte de la collectivité et de l'individu agissant dans la société.

En voici, résumés, les objectifs :

Une proposition d'activité autour de l'élection des délégués de classe pour débuter l'Enseignement moral et civique en 6ème

Chapitre 1 : L'organisation des élections de délégués de classe Heure précédente Distribution préalable d'un questionnaire sur les représentations sociales des élèves

 

=> Représentations sociales possibles sur l'idée d'élections :

  • les élections sont inutiles et/ou truquées

  • les élections sont des événements compliqués

  • la personne élue est populaire / c'est le chouchou du prof / c'est un bon élève

 

=> Questionnaire :

  1. Quelles doivent être les caractéristiques d'une personne élue dans une classe : entourez les 3 caractéristiques principales d'une personne élue selon vous ? / Imaginez que vous voulez être élu à une élection : quelle qualité devez-vous avoir ?

Être un bon élève Être populaire dans la classe Être à l'écoute des autres

Être capable de faire rire les autres Être ami avec tout le monde dans la classe

Être capable de s'exprimer correctement Être disponible

Être apprécié des professeurs Aimer être au courant de toutes les histoires dans la classe

Aimer critiquer les professeurs Aimer avoir une fonction de chef

 

  1. A quoi sert une personne élue ?

  2. Quand on te parle d'élection, qu'est-ce que tu penses / ressens ?

 

Introduction :

 

Savoirs : ce qu'est une problématique, sa fonction, les différents types de questions que l'on peut peut se poser, connaître les fonctions des différents adultes du collège

Capacités : formuler des questions sur un sujet

Démarche :

 

1. Présentation d'un diaporama présentant les représentations sociales des élèves

=> Nous allons voir si ces représentations sociales sont justes (le diaporama sera de nouveau montré en fin de séance)

 

2. Demander aux élèves d'écrire les questions qu'ils se posent sur l'élection des délégués et auxquelles nous allons répondre sur ce sujet. Chaque élève note sa question à l'écrit.

Mise en commun en commun en réalisation 3 colonnes au tableau :

  • questions factuelles (précises sur le sujet... où quand, qui)

  • questions qui permettent de décrire et d'expliquer (comment, pourquoi)

  • questions qui permettent d'interpréter (pourquoi est-ce important, est-ce différent d'une élection....)

 

=> Faire comprendre que nous commencerons chaque chapitre de l'année par une question qui permet d'interpréter, de comprendre l'importance d'un événement, de comparer, de montrer une évolution. Pour ce faire, nous répondrons aux questions factuelles et aux questions permettant de décrire et d'expliquer

L'objectif des cours d'histoire géo éducation civique n'est pas de tout connaître du monde mais de savoir se questionner sur le monde.

 

Noter la problématique générale et la souligner en rouge : pourquoi l'élection des délégués de classe est-elle importante ?

 

 

=> Travail à faire : lire la fiche qui explique le rôle de chaque personne dans le collège et ajouter le nom de chaque personne à l'aide du carnet de liaison

 

  1. Quelle est la fonction d'un délégué de classe ?

 

Savoirs : définir ce qu'est un délégué de classe, décrire les différentes fonctions d'un délégué de classe, connaître les différentes personnes du collège et leurs fonctions, connaître les sanctions du collège, introduire l'idée de fiabilité

Capacités : travailler en groupe, interagir, savoir écouter l'autre, adapter son discours

Documents : fiche décrivant le rôle de chaque personne dans le collège

Démarche :

 

1. Définir ce qu'est un délégué = représentant élu qui reçoit une mission => Laquelle

Distribuer une fiche récapitulant les fonctions d'un délégué de classe :

  • participer au conseil de classe (avec profs de la classe, principal/principal adjoint, parents délégués)

  • participer (pour certains) au conseil d'administration (avec principal / principal adjoint, parents délégués, des professeurs, intendante / gestionnaire, CPE)

  • participer au conseil de discipline (parfois conseiller d'orientation, assistant social, profs, principal/principal adjoint, parents de l'élève concerné, élève concerné)

  • participer activement aux heures de vie de classe (prof principal + autres élèves de la classe)

 

Les élèves vont devoir aller interviewer des personnes référentes du collège pour savoir en quoi consiste le rôle du délégué de classe.

 

2. Auparavant, travail en classe, par groupes, pour savoir si tout le monde a bien compris les fonctions de chaque personne dans le collège.

  • Chaque élève relit la fiche sur les fonctions des personnes au collège

  • Réalisation du jeu Qui est-ce ? (voir la proposition sur le blog) OU réalisation d'un quizz par groupe de 4 : A l'intérieur, chaque groupe partagé en 2-3. Un groupe de 2-3 pose une question à l'autre groupe qui essaie de répondre sans la fiche sous les yeux (2 pts par bonne réponse / 1 pt si les élèves ont eu besoin de relire la fiche récapitulative). Chaque groupe joue successivement

 

3. Travail individuel : chaque élève essaie de compléter des mots croisés récapitulant la fonction de chaque personne du collège.

Correction collective

 

4. Chaque groupe reçoit son travail à faire : compléter une bulle correspondant à un rôle du délégué de classe. Chaque groupe doit interviewer un adulte référent du collège (+ une autre personne de son choix).

Répartition du travail dans le groupe et rédaction des questions qui vont être posées :

a. chaque élève note les questions à poser

b. un élève posera les questions et un autre prendra en note les réponses données à l'oral

c. un élève posera les questions et un autre prendra en note les réponses données à l'oral

d. chaque élève recopie au propre et un élève passera à l'oral devant la classe pour donner les réponses trouvées

 

=> Pour les groupes conseil de classe :

  • groupe a : aller interviewer un prof de la classe

  • groupe b : aller interviewer un autre prof de la classe

=> Pour les groupes conseil de discipline

  • groupe c : aller interviewer le conseiller d'orientation

  • groupe d : aller interviewer l'assistante sociale / l'infirmière

=> Pour les groupes CA

  • groupe e : aller interviewer le principal ou l'adjoint

  • groupe f : aller interviewer l'intendante, la gestionnaire

=> Pour le groupe vie de classe

  • groupe e : aller interviewer le prof principal

 

5. Passage à l'oral : les élèves complètent la fiche sur les fonctions des délégués au fur et à mesure

Demander aux élèves s'ils savent pourquoi je leur ai fait interviewer des personnes différentes et pourquoi il est nécessaire d'avoir plusieurs versions => Idée de fiabilité (confiance + connaissances sûre) à distinguer de sincérité

 

  1. Un délégué aide à faire appliquer et respecter les droits et les devoirs des élèves : quels sont les droits et les devoirs des élèves dans le collège qu'un délégué doit faire appliquer et respecter ?

 

Savoirs : connaître les droits et devoirs du collégien, définir ce qu'est un droit et ce qu'est un devoir ce qu'est le règlement intérieur, connaître les sanctions mises en place dans le collège et les expliquer, comprendre la différence intérêt commun / intérêt collectif

Capacités : classer des informations (les hiérarchiser pour les plus rapides)

Documents : extraits du règlement intérieur

Démarche :

 

 

  1. Récapituler les fonctions du délégués pour en arriver au thème des droits et devoirs. Noter le titre

  2. Distribuer une liste de mots / de phrases : les élèves doivent les découper (possibilité de donner le travail à faire à la maison)

  3. Une fois chaque étiquette découpée, les élèves doivent les classer individuellement en 3 catégories

  4. Correction avec l'aide du voisin.

  5. Correction collective : les élèves viennent placer de grandes étiquettes dans la bonne catégorie au tableau.

  6. Conclusion collective : chaque élève (ou bien partager le travail dans la classe) doit noter sur son cahier :

    - une définition de droit

    - une définition de devoir

    - une définition de règlement intérieur : texte qui fixe la loi à l'intérieur du collège. (le mot « règlement » vient de regula en latin, qui veut dire règle, loi)

    - une explication des sanctions : quel est leur intérêt (ou bien travail réalisé collectivement) permettre la vie collective, de vivre ensemble dans le respect mutuel permettre à chacun de devenir autonome (vient du grec auto = soi-même, nomos = loi => sa propre loi), de s'autogérer et de savoir progressivement agir par soi-même, de se comporter sans avoir besoin d'être sanctionné.

 

 

 

=> A la fin de l'heure, questionnaire rapide sur ce que savent les élèves sur la laïcité.

 

  1. La laïcité est un principe qui s'applique à l'école et grâce auquel les élèves ont des droits : peux-tu en citer au moins un ?

 

  1. La laïcité est un principe qui s'applique à l'école et qui impose des devoirs aux élèves : lesquels ?

 

 

  1. Un délégué aide à faire appliquer et respecter les droits et les devoirs des élèves : en quoi consiste la laïcité qu'un délégué doit faire appliquer et respecter ?

 

Savoirs : connaître les droits et devoirs du collégien (réinvestir les définitions de droits et devoirs), définir ce qu'est la laïcité, expliquer ce qu'est la laïcité, connaître la charte de la laïcité, comprendre la différence intérêt commun / intérêt collectif

Capacités : associer des documents ayant des informations similaires (reformuler un texte complexe sous la forme de dessin

Documents : charte de la laïcité + des illustrations

Démarche :

 

 

  1. En guise d'accroche, montrer la charte de la laïcité et demander aux élèves s'ils ont déjà vu ce document et où.

     

  2. La laïcité est appliquée à l'école et constitue à la fois un droit et un devoir des élèves : noter le titre

     

  3. Présenter les idées des élèves sur ce qu'est la laïcité... que doit faire un élève pour respecter la laïcité ? Quels sont les droits des élèves grâce à la laïcité ?

 

  1. Élèves répartis par groupe de 3. La charte de la laïcité leur est distribuée avec un glossaire + des étiquettes.

 

  1. Consignes : trouvez pour les articles signalés (n° 2, 4, 6, 8, 9, 12, 11, 14, l'illustration qui convient le mieux (objectif : s'assurer de la bonne compréhension des articles) et donnez-lui une légende=> possibilité de choisir entre plusieurs étiquettes ou de dessiner.

     

  2. Répartition du travail dans le groupe :

    - un élève colle les images et veille à la présentation du travail

    - un élève note la légende

    - un élève veille au volume sonore

    Tous les élèves lisent d'abord individuellement les articles de la charte puis recherche en groupe les illustrations.

 

=> Prendre les élèves en photo pendant qu'ils travaillent et ajouter la photo pour illustrer l'article 15.

 

  1. Travail récupéré à la fin de l'heure et corrigé par le prof

 

  1. On récapitule au tableau les droits associés à la laïcité et les devoirs.

 

Droits garantis par la laïcité

Devoirs associés à la laïcité

* liberté de chacun

* égalité + égalité filles / garçons

* fraternité

* respect des croyances

* liberté de conscience (chacun est libre de croire ou non) et d'expression

* élève protégé de toute pression et prosélytisme

* interdiction du port de signes ou tenues ostentatoires

* interdiction de contester un enseignement au nom des principes religieux

* rejet des violences et discriminations

* interdiction de toute pression et prosélytisme

 

=> Conclusion : en quoi consiste la laïcité pour que ces droits soient respectés et ces devoirs imposés ?

 

Définir ce qu'est la laïcité : principe appliqué dans les établissements publics et selon lequel toutes les personnes doivent rester neutres concernant les croyances religieuses

 

  1. Un délégué se présente à des élections : comment les élections se déroulent-elles ?

 

Savoirs : comprendre le fonctionnement d'une démocratie représentative et l'intérêt des mesures prises, comprendre le déroulement d'une élection, définir ce qu'est une majorité absolue et une majorité relative

Capacités : développer un esprit critique, faire réfléchir sur des pratiques

Documents : la loi électorale

Démarche : simuler une élection... Observer les réflexes, les actes des élèves puis les faire réfléchir sur leurs gestes et verbaliser ce qu'ils ont fait / pas fait et pourquoi.

 

OU faire réfléchir sur les problèmes qu'il faut éviter lors d'une élection : les noter au tableau puis faire réfléchir les élèves sur les moyens d'éviter ces problèmes.

 

  1. Demander aux élèves de voter pour la personne de leur choix en tant que délégué.

=> Voir si quelqu'un réagit sur la notion de candidature

=> Faire réfléchir sur la notion de candidature : pourquoi est-il nécessaire que des personnes soient candidates ? Qui peut être candidat ?

 

  1. Procéder à l'élection (sans candidat nommé si aucun élève n'a réagi) sans imposer le secret

=> Observer les réactions des élèves et les faire réfléchir sur la notion de bulletin secret et sur les risques qui existent si on ne le préserve pas

 

  1. Dépouiller les bulletins : voir s'il y a un gagnant.

=> Faire réfléchir sur la notion de majorité absolue au premier tour

 

  1. Faire un 2è tour.

=> Faire réfléchir sur la notion de majorité relative au second tour et expliquer son intérêt.

 

  1. Évoquer la possibilité de l'absence d'un délégué lorsqu'on a besoin de lui : que faire dans cette éventualité ?

=> Faire réfléchir sur l'intérêt d'un suppléant.

 

Lire de façon collective la loi électorale pour valider tout ce qui a été vu en classe de façon empirique.

 

Écrire au fur et à mesure les mots au tableau puis demander aux élèves de faire un texte court décrivant le déroulement d'une élection de délégué de classe.

 

EX : Tous les élèves peuvent être délégués de classe. Le délégué de classe est élu par les élèves. Il est élu dès le premier tour lorsqu'il obtient la majorité absolue Au second tour, pour devenir délégué, il faut obtenir la majorité relative. Le vote s'effectue à bulletin secret pour que chacun soit libre de s'exprimer et ne soit pas influencé.

 

 

 

 

 

  1. Un délégué doit avoir certaines qualités et certaines compétences : quelles sont les qualités et compétences nécessaires pour être délégué ?

 

Savoirs : distinguer l'idée de compétence de celle de qualité, connaître les qualités nécessaires à la fonction de délégué

Capacités : prendre conscience de soi, de ses qualités, verbaliser des qualités et des compétences

Documents : liste des qualités / compétences

Démarche :

 

  1. Répartir les élèves en groupes de 3 ou 4

 

  1. Les élèves lisent la liste des compétences et qualités. Ils prennent connaissance des mots et en cherchent la signification (possibilité de demander au prof)

 

  1. Entourez dans les 2 cadres les 3 réponses qui vous caractérisent le mieux.

 

  1. Faire prendre conscience / analyser l'exercice à l'oral avec les élèves.

=> Est-il facile / difficile de trouver les mots ?

=> Pourquoi ? Comment avez-vous fait pour choisir les mots ?

=> Voyez-vous pourquoi on a rassemblé les mots en 2 cadres différents ? Quelle différence entre qualité et compétence ?

 

  1. Élargissement : par groupe, entourez d'une autre couleur toutes les qualités et les compétences nécessaires pour être délégué de classe. Noter en bas de la page la légende (EX : bleu = qualités et compétences des délégués)

 

  1. Demander aux élèves qui veut se présenter comme délégué.

 

 

 

Conclusion :

 

Revenir sur les représentations sociales des élèves.

Projeter le diaporama. Reposer les questions à l'oral.

 

Travail individuel : répondre sur une feuille à la problématique. Pourquoi l'élection des délégués est-elle importante ?

 

Travail à faire à la maison : compléter une fiche de révision à l'aide du cahier.

 

 

Évaluation : écrire une lettre à un correspondant pour raconter l'élection des délégués dans la classe.

 

 

cours-histoire-geographie-education-civique - dans 6ème
commenter cet article
23 juillet 2015 4 23 /07 /juillet /2015 17:32

En tentant de reprendre - en la simplifiant - la typologie des contenus d'enseignement présentée dans le livre Comment concevoir un enseignement, de Musial, Pradère et Tricot (De Boeck, 2013), voici une proposition de progression pour l'Enseignement moral et civique en collège autour des quatre cultures formulées dans les programmes. La récurrence des concepts d'un niveau à l'autre explique la volonté d'adopter une progression spiralaire. Il faut en effet tenir compte du fait que les programmes d'EMC sont des programmes de cycles et non des programmes annuels.

Cette progression gagnera à être enrichie avec l'expérience d'une année d'application... et en fonction de vos remarques éventuelles... Ainsi, l'onglet culture de la sensibilité, soi et les autres, peut être développé à l'aune des ateliers proposés par les chercheurs en matière de compétences psycho-sociales (voir par exemple le précieux cartable de l'IREPS dont je me suis inspirée pour une activité organisée autour des élections de délégués de classe afin de faire prendre conscience à chaque élève de ses qualités et compétences et des qualités et compétences d'un délégué de classe)

Une proposition de progression pour l'Enseignement moral et civique au collège
Une proposition de progression pour l'Enseignement moral et civique au collège
Une proposition de progression pour l'Enseignement moral et civique au collège
cours-histoire-geographie-education-civique - dans 6ème 5ème 4ème 3ème
commenter cet article

Présentation

  • : Cours-histoire-geographie-education-civique
  • Cours-histoire-geographie-education-civique
  • : Des propositions de cours pour obtenir l'avis et le regard critique de collègues...
  • Contact

Recherche

Catégories

Liens